Congo: «arrogante et méprisante», une diplomate de l’UE priée de plier bagages

jean-claude_gakosso_a_geneve_fileminimizerLe gouvernement congolais ne veut plus voir sur son sol la représentante de l’Union européenne, Saskia De Lang. Accusé d’avoir enfreint les règles diplomatiques, Saskia De Lang est priée de plier bagages.

C’est un incident diplomatique qui est en train de se produire entre le Congo et l’Union Européenne, après une lettre de Saskia De Lang adressée à la Cour constitutionnelle du Congo. Dans la lettre, la représentante de l’Ue exige d’être reçue dans les plus «brefs délais». Et elle donne l’ordre que sa requête soit «prise en considération demain ou après-demain». Ce qui n’a pas plu aux autorités congolaises qui voient de la part de la diplomate européenne «une arrogance et un mépris du Congo et de ses dirigeants».

Du coup, le gouvernement du Congo est d’avis que Saskia de Lang, ambassadeur de l’Union européenne «ne mérite plus notre considération».

Le ministre des Affaires étrangères du Congo est formel : «l’injonction de Madame De Lang à la Cour constitutionnelle de la République du Congo, en plus d’être totalement inadmissible, est à tous égards incompatible avec le serment pris par chacun des membres de cette haute juridiction de l’Etat».

Suffisant pour que le Congo demande à l’Union Européenne de rappeler son ambassadeur parce que Saskia de Lang «lèse le pays hôte».

OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*