Congo-Brazzaville: le gouvernement congolais accuse d’anciens miliciens d’être à l’origine des tirs de ce lundi

denuis-sassou-nguessoDans la capitale du Congo-Brazzaville, des tirs nourris, y compris à l’arme lourde, ont été entendus ce lundi.

Conséquences de ces échanges de tirs, les populations ont fui les quartiers sud de la ville pour se réfugier au centre et dans le nord.

«En l’Etat actuel des choses, le gouvernement de la République n’a pas encore la preuve que des candidats ou leurs soutiens soient impliqués dans cette affaire.

Mais le Gouvernement tient à préciser à l’opinion nationale et internationale que les investigations se poursuivent» poursuit le communiqué

Le Gouvernement congolais précise dans ce communiqué que la situation est maîtrisé et invite les populations à rester sereines et à vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*