Congo : Combats à Brazzaville.incendie des commissariats de police, morts et déplacement des populations

Sassou_DegageLes combats entre les éléments des forces armées congolaises et les rebelles “ninjas” du Pasteur Ntoumi ont occasionné l’incendie de commissariats, des morts et un déplacement massif de populations de la zone Sud vers la zone Nord, lundi à Brazzaville.

L’attaque simultanée de divers endroits du Sud de Brazzaville depuis 3 heures du matin par la milice “Ninja” de l’ex-rebelle Ntumi, repoussée par les forces armées congolaises, a occasionné des morts dont le nombre n’est pas encore connu, selon des habitants de la zone où les attaques ont eu lieu.

« Nous sommes des milliers à avoir fui la zone Sud pour nous réfugier dans le Nord où il n’y a pas de combats. Les politiques devraient garantir la paix des populations », a fait remarquer une habitante. « Nous avons besoin de la paix », a-t-elle insisté.

Les tirs d’armes automatiques et lourdes se sont éloignés des quartiers Sud de Brazzaville pour migrer vers les premiers villages du département du Pool frontalier avec la ville de Brazzaville.

La zone Sud de Brazzaville est le fief des opposants dont Guy Brice Parfait Kolélas qui a eu plus de 15% des voix lors de la présidentielle du 20 mars dernier dont les résultats donnent le président Denis Sassou N’Guesso vainqueur avec plus de 60%.

Les résultats du scrutin sont cependant contestés par les cinq candidats de l’opposition que sont Pascal Tsaty Mabiala, Guy Brice Parfait kolélas, Claudine Munari, André Okombi Salissa, et Jean Marie Michel Mokoko.

Auteur: Apanew

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*