Congo RDC Autorisation faite à Joseph Kabila: une marche contre l’arrêt de la Cour Constitutionnelle le 26 mai

Congo RDC Marche Contre Joseph KabilaDepuis l’annonce de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle le mercredi 11 mai dernier, autorisant le président Joseph Kabila à rester à son poste au-delà de son mandat, l’opposition congolaise ne décolère pas.

Les trois regroupements de formations politiques d’opposition notamment la Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front Citoyen, annonce une marche de protestation pour le 26 mai prochain.

L’organisation des élections notamment, la présidentielle dans le délai constitutionnel devient de plus en plus improbable en République Démocratique du Congo (RDC), au vu de retard pris par la CENI.

Prévue pour le mois de novembre, le scrutin présidentiel ne sera de toute évidence, pas organisé dans les temps. Ce qui selon l’opposition fait les affaires de Joseph Kabila dont le deuxième mandat prend fin en décembre 2016.

Pour elle, l’arrêt rendu par la plus haute juridiction du pays de l’autoriser à conduire le pays au-delà de son mandat était le but recherché par le président sortant congolais en ne mettant pas les moyens à disposition pour la CENI et en convoquant un dialogue, qui n’est que du dilatoire. 

Aussi pour protester contre l’arrêt de la Haute Cour, et exiger l’organisation de la présidentielle dans le temps imparti par la Constitution, l’opposition congolaise entend battre le pavé le 26 mai prochain.

Pour la Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front Citoyen, il ne fait aucun doute que la Cour Constitutionnelle œuvre pour les intérêts de Joseph Kabila. ” …elle a démontré qu’elle est au service de Monsieur Kabila et de ses partisans pour leur permettre de demeurer au pouvoir par défi et par mépris… “, lit-on dans la déclaration des trois regroupements.

Une manifestation qui se veut nationale et qui on l’imagine, donnera lieu à une répression et a des arrestations dans les rangs de l’opposition. Ces dernières semaines que ce soit avec la mise ne examen de l’opposant Moïse Katumbi ou l’arrestation des militants de la LUCHA, la période préélectorale n’est pas de tout repos en RDC.

Waliyullah T.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*