CONSTRUCTION D'UNE PRISON AU CAP MANUEL 130 millions pour « loger » Hisséne Habré

Sidiki Kaba, garde des Sceaux, ministre de la JusticeSidiki Kaba, garde des Sceaux, ministre de la Justice, a visité hier, mercredi 30 octobre 2013, la prison du Cap manuel où sera détenu l’ex président tchadien, Hissène Habré, accusé de crimes contre l’Humanité. Il a toutefois précisé que  le nouveau bâtiment est une composante de la politique de modernisation des lieux de détention.

La prison du Cap Manuel devant prochainement accueillir l’ancien Président tchadien Hissène Habré, dont le coût de construction est estimé à 130 millions FCFA, a reçu hier, mercredi 30 octobre 2013, la visite de M. Sidiki Kaba, garde des Sceaux, ministre de la Justice. A ses yeux, a-t-il souligné :  « Cela veut dire quand nous nous engageons à juger selon les normes internationales, une personne plus ou moins responsable d’un certain nombre de crimes internationaux, le lieu ou cette personne doit être détenu, doit être conforme aux normes internationales ».

Toutefois, a-t-il précisé: «  cette prison n’est pas construite pour Hisséne Habré. C’est une prison qui fait parti d’un programme de rénovation, de réhabilitation et de construction des lieux de détention au Sénégal. Nous sommes dans un processus de modernisation et d’humanisation des lieux de détention du Sénégal.»

Le garde des Sceaux a ainsi relevé que la prison du Cap Manuel a été construite de façon à garantir la sécurité à ses futurs pensionnaires.

 Dénigrements des proches de Hisséne Habré, Sidiki Kaba imperturbable

Les sorties fréquentes des proches de Habré contre sa personne,  n’ébranlent guère le ministre de la Justice « Que ce soit les avocats d’Hisséne Habré, son épouse, une épouse  fâchée, il faut bien les comprendre. Ensuite  je dirais que c’est une bonne épouse qui défend bien son mari.

Les avocats eux vont leur travail. Ils sont dans leurs droits et leurs rôles, mais dans toutes les situations il faut savoir être responsables et faire attention à des propos qui peuvent se retourner contre soi, avoir des effets boomerangs.  Ce qui est important pour moi, je suis concentré sur mon travail, j’essaie de faire en sorte que Hisséne Habré soit dans de bonnes conditions si ce procès doit avoir lieux », a-t-il souligné.

Fatou NDIAYE Sudonline

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*