Convocation de Bougane Guèye Dany à la Dic : 100 % Censure !

Bougane Guèye Dany
Bougane Guèye Dany
Bougane Guèye Dany

La convocation de Bougane Guèye Dany, patron de Sen Tv, à la Dic, serait liée au contenu de l’émission «100% people», consacrée à Aminata Tall. Après avoir visionné la cassette, la Dic a donné l’autorisation de diffusion. Alors que la présidente du Cese a personnellement peopolisé sa vie.

Cuisiné à la Division des investigations criminelles (Dic) ce samedi, Bougane Guèye Dany, patron de D-Média, était contraint de dévoiler le contenu de son émission «100% people». Cette dernière, diffusée sur la chaîne, s’était proposée de faire, à travers sa bande-annonce, un large zoom sur le couple Aminata Tall-Thierno Bâ.

Les relations conjugales de la présidente du Conseil économique, social et environnemental et son mari Thierno Bâ s’étaient retrouvées sur la place publique. Face aux enquêteurs, le patron de Sen Tv a fait visualiser le contenu de cette émission avant de recevoir l’autorisation de diffuser «parce que ça n’avait rien de compromettant» pour la présidente du Conseil économique et social qui bénéficie d’un traitement présidentiel. Comme sous un régime de censure.

Evidemment, cette convocation fait désordre. Aminata Tall a été la première à étaler sa vie privée sur la place publique. La présidente du Conseil économique, social et environnemental a fait un mélange de genre en mandatant le chargé de la communication de l’institution qu’elle dirige de ventiler dans les rédactions un communiqué traitant ses affaires personnelles. En substance, le contenu du communiqué, avec l’en-tête du Cese, renseignait sur les détails du divorce que son mari Thierno Bâ venait d’accorder à Sarah Cissé, 48 heures seulement après le mariage.

Il est normal que des journalistes, dans le cadre de leur travail, rebondissent sur cette information devenue publique par la main de Mme Tall. Il est bien sûr scandaleux que la Dic s’en mêle essayant ainsi d’empêcher aux journalistes de faire leur travail et de violer la liberté d’expression. «Il est aberrant que des journalistes dans l’exercice de leur fonction se fassent convoquer pour s’expliquer sur des détails qui, apparemment, n’entravent en rien l’ordre établi», fulmine un interlocuteur.

A un moment donné, certaines personnes ont lié la convocation de Bougane Guèye Dany à l’interview de Théodorin Obiang Nguema, fils du président de la Guinée Equatoriale, diffusée vendredi dernier tard dans la nuit sur Sen Tv. Que nenni !

  •  Ngoundji DIENG

ndieng@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*