Corruption et blanchiment présumés : Gadio balance son coaccusé Patrick Ho

Le procès de Patrich Ho se poursuit aux Etats Unis. Au deuxième jour du procès, Cheikh Tidiane Gadio a commencé à déballer pour se tirer d’affaires. L’ancien ministre des Affaires étrangères a ainsi, selon Les Echos, dégagé toute responsabilité personnelle par rapport au cadeau de 2 millions de dollars livré au président Tchadien, Idriss Déby.

“Je ne savais pas qu’il y avait de l’argent dans les coffrets-cadeaux. J’ai été surpris et choqué. Deux millions de dollars en espèces dans les coffrets-cadeaux – je ne peux que penser à une tentative de corruption”, déclare-t-il.

Cependant, lors qu’on a lui a demandé pourquoi il n’a pas cessé de travailler pour Patrick Ho, il a soutenu qu’il souhaiterait être rémunéré pour son travail acharné. “Je voulais qu’il paie”, a-t-il notamment répondu.

Pour rappel, Patrick Ho est accusé d’avoir versé des pots-de-vin au Président tchadien, Idriss Déby, pour obtenir des contrats pétroliers dans son pays.

In the Spotlight

Quand la microfinance se transforme en cercle vicieux

by James Dillinger in Economie 0

Parce qu’elles sont souvent dépourvues de garanties, les systèmes financiers décentralisés (Sfd) appliquent aux femmes de la banlieue des taux d’intérêt qui frôlent l’usure, plafonné à 27 %. Et l’alternative qu’elles trouvent avec tierces personnes [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*