Corruption : Un garde pénitentiaire et chauffeur du régisseur du Cap manuel arrêtés

C’est L’Observateur qui file l’info dans sa livraison du jour. Une grave affaire de corruption a perdu un garde pénitentiaire qui, apprend-on, est aussi le chauffeur du régisseur de la prison du Cap manuel. L’agent M. A. Seck aurait soutiré 50.000 FCfa à un supposé vendeur de chanvre indien qui l’a mis à nu devant les limiers du Commissariat de Golf Sud. Poursuivi du délit de corruption, il a, en compagnie de son accusateur, passé sa première nuit en prison. Le journal vous livre les détails de ce scandale.

M. A. Seck qui fait partie du “corps d’élite” des gardes pénitentiai7038830-10770664res, après des années de service, a été déféré hier au parquet du procureur de la République avant d’être placé sous mandat de dépôt pour corruption portant sur la somme de 50.000 FCfa. Il sera jugé demain à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Nos confrères rapportent que, dans la nuit du 29 septembre dernier, le garde pénitentiaire M. A. Seck arrête un supposé vendeur de chanvre indien avec une certaine quantité de “l’herbe qui tue”. Après avoir arrêté le malfaiteur, il lui aurait demandé 50.000 FCfa en lui promettant la liberté. Mais, au lieu d’honorer sa parole, le garde l’a livré à la police. Ne voulant pas tomber tout seul, il a dénoncé son bourreau à la police. “Cet homme qui vient de me livrer à vous m’a soutiré 50.000 FCfa en échange de ma liberté. Malheureusement, il n’a pas tenu parole”, a-t-il confié aux limiers du Commissariat de Golf Sud. Une grave déclaration qui a eu le don d’inverser les rôles, selon le journal.

L’accusé a, dit-on, reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de faire amende honorable auprès de ses collègues hommes de tenue. Ses excuses ne l’ont pas empêché d’être inculpé du délit de corruption et placé sous mandat dépôt. Il a passé sa première nuit en prison.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*