Côte d’Ivoire: De La Haye, Blé Goudé s’adresse aux responsables du FPI

Blé-GoudéCharles Blé Goudé

Charles Blé Goudé s’set adressé aux responsables du Front populaire ivoirien (FPI); les appelant à mettre fin à leurs divergences.

Une grave crise secoue le FPI, parti fondé par Laurent Gbagbo en 1990. Deux camps s’affrontent pour présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2016. Le camp des soutiens de Laurent Gbagbo soupçonne Pascal Affi N’Guessan, président en exercice du FPI et ses acolytes de vouloir assujettir le parti au régime en place et de viser la magistrature suprême sous la bannière du FPI. Tandis que le camp de Pascal Affi N’Guessan estime qu’il est impossible pour l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo de diriger le FPI de La Haye.

La justice ivoirienne est intervenue dans ce conflit et a prononcé la suspension du congrès du FPI avant d’invalider la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence de son propre parti.

Cette crise ne laisse pas indifférent Charles Blé Goudé qui, dans une longue lettre, exhorte tous les Ivoiriens se reconnaissant dans le Front populaire ivoirien de faire preuve de dépassement pour ainsi épargner la jeunesse de ce parti qui paie déjà un lourd tribut.

« Au nom des victimes de la crise ivoirienne, au nom des déplacés, des réfugiés, exilés et prisonniers politiques, au nom de tous ceux qui, du fait de la crise, se retrouvent sans emploi, au nom de tous ceux qui souffrent dans leur chair et dans l’esprit, asseyez-vous et discutez ! Asseyez-vous et discutez !», écrit Charle Blé Goudé.

Pour l’ancien ministre ivoirien de la Jeunesse, le FPI a les ressources humaines, les intelligences, les moyens intellectuels et les stratégies nécessaires pour surmonter rapidement cette «triste parenthèse».

Pour M. Blé Goudé, le «passé n’est certainement pas le meilleur» avenir mais «la mémoire peut participer à anticiper les conflits».

© Afriquequotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*