Côte d’Ivoire : L’Etat annonce des mesures d’urgence après la manif’ des militaires

Le Ministre d’Etat Hamed BAKAYOKO ce Mardi 18 Novembre 2014 sur les antennes de la Télévision Nationale.
Le Ministre d’Etat Hamed BAKAYOKO ce Mardi 18 Novembre 2014 sur les antennes de la Télévision Nationale.
Le Ministre d’Etat Hamed BAKAYOKO ce Mardi 18 Novembre 2014 sur les antennes de la Télévision Nationale.

A Abidjan, des militaires ont paralysé mardi  les activités dans les quartiers de Koumassi et d’Abobo par des barrages sur la voie publique.  Face à leur coup de gueule, le gouvernement ivoirien a aussitôt annoncé, par le canal de la télévision nationale, des mesures d’urgence.

Selon des médias locaux, «les militaires réclament l’avancement de milliers d’entre eux, entériné lors de l’accord de paix de Ouagadougou signé en 2007». Mais, cet accord n’a pas été suivi d’effets. Les mutins se plaignent notamment du fait que ce qui est refusé aux militaires de carrière sous Laurent Gbagbo est à l’inverse accepté pour les anciens rebelles intégrés dans l’armée depuis l’arrivée d’Alassane Ouattara au pouvoir en 2011.

«Informé de la situation, le chef de l’Etat a demandé qu’un examen diligent soit fait afin d’y apporter des solutions», a déclaré le ministre en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi. A en croire le ministre, une série de décisions seront prises très prochainement pour calmer le mécontentement dans les casernes.

Selon M. Koffi Koffi, les arriérés de solde des 476 ex-FDS (pro- Gbagbo) sont apurés pour moitié fin novembre 2014 et pour l’autre moitié à fin décembre 2014; les arriérés de frais de déplacement des militaires sont apurés pour moitié à fin novembre 2014 et pour l’autre moitié à fin décembre 2014; le droit au bail des 8.400 caporaux leur est accordé à compter du 1er janvier 2015. Pour leur solde, le ministre en charge de la Défense doit recevoir une délégation de militaires afin de recueillir leurs propositions.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*