Côte d’Ivoire – Transport : Diaby Ibrahim exprime sa satisfaction sur la baisse du coût du transport

ibrahima diabyAprès la ronde dans les différentes gares de transport urbains et interurbains ce lundi 1er août, pour s’enquérir de l’application effective de la baisse du coût de transport, le directeur général du Haut conseil du patronat des entreprises de transports routiers de Côte d’Ivoire Diaby Ibrahim a affiché sa satisfaction. « Au niveau de la ligne Abidjan- Aboisso qui était à 2000 F CFA, après vérification des tickets des passagers dans un car, les nouveaux tarifs de 1500 FCFA sont appliqués.

A Yopougon, l’une des lignes de l’interurbain (Abidjan-Mankono) qui commercialisaient le ticket à 7000 FCFA a baissé ses tarifs à 6000 FCFA. Il n’y a eu aucun problème dans toutes les gares que nous avons sillonnées », rassure Diaby Ibrahim.

Pour les lignes urbaines, tous les tarifs supérieurs à 200 F CFA ont pour la plupart vu leur tarif baissé, excepté les lignes Adjamé-Niangon et Adjamé Anyaman. « Nous avons fait la gare de Treichville, où nous avons rencontré les conducteurs, les usagers, les responsables des organisations professionnelles, l’impression c’est qu’il y a satisfaction sur le terrain on ne peut pas dire que c’est appliquer à 100% le premier jour, mais globalement c’est satisfaisant », a affirmé Diaby Ibrahim. Selon lui, il y a eu certes un problème d’harmonisation de l’information, mais jusqu’à 11 h tout est rentré dans l’ordre.Ainsi, il dit décerner, pour ce premier jour, la palme d’or à la commune d’Abobo qui est à 90% de l’application.

A lire aussi >>> Le Camerounais Baba Ahmadou Danpullo est le Subsaharien francophone le plus riche, selon Forbes

Pour Diaby Ibrahim, cette décision vise la préservation de la paix sociale, « à partir du moment où cette question est engagée, personne ne peut passer outre », a-t-il fait remarquer. C’était le 19 juillet, au Cabinet du ministre des Transports Gaoussou Touré, que Le Haut conseil du patronat des entreprises de transports routiers de Côte d’Ivoire remettait les conclusions de leurs travaux concernant la réforme du secteur. Le point majeur relevé dans le rapport avait trait à la réduction du prix du transport. Une décision, qui, selon eux, obéissait à la décision du Président de la République Alassane Ouattara. Qui avait demandé aux transporteurs de contribuer à la lutte contre la cherté de la vie, lors de la célébration de la fête de travail le 1er mai.

http://apr-news.fr/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*