Cour d’appel de Dakar – Aïda Diongue écope d’une peine d'un an de prison avec sursis et une amende de 2 millions, ses « complices » relaxés

aida ndiongueLa Cour d’Appel de Dakar, présidée par Chimère Diouf, a donné son verdict dans l’affaire Aïda Ndiongue. L’ex sénatrice a été reconnue coupable d’escroquerie et de détournement de deniers publics mais elle a été relaxée des autres délits pour lesquels elle était poursuivie. Le tribunal l’a condamnée à un an avec sursis et une amende de deux millions de francs à payer à l’Etat du Sénégal. Quant aux autres prévenus, ils ont bénéficié des fins de poursuite. A signaler que les prévenus étaient absents de la salle d’audience lors du délibéré lu par le président Chimère Diouf.

Pour rappel, Aïda Ndiongue et Cie étaient poursuivis pour les délits de faux et usage de faux, escroquerie portant sur les deniers publics et complicité de ces chefs. L’ex sénatrice était accusée de n’avoir pas exécuté l’intégralité des marchés dans le cadre du Plan Jaxaay.

1 Comment

  1. Gymnastiques judiciaires pour sauver la face d’un régime ? Est-il acceptable que tout le déluge d’abêtissements médiatiques, de mensonges sur le Plan Jaxaay et autre produits phytosanitaires aboutisse à un an avec sursis et 2 millions d’amende ? Et les 47 milliards du fameux procureur avec lesquels on aurait pu vivre pendant 100 ans en dépensant 1,3 millions par jour ? Et les 12 milliards de bijoux en or, soit 630 kg d’or dans les coffres ?
    Okay, on connait la ritournelle: la justice s’est prononcé, l’affaire est derrière nous. Ils peuvent même ajouter que c’est là une preuve que la justice est libre, que Macky ne fait pas de chasse aux sorcières. Mais messieurs, pouvez vous avoir l’amabilité intellectuelle d’accepter que nous doutions des prochains dires de ce même procureur ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*