Cour Pénale pour Indigènes: Les Etats-Unis menacent de sanctions les juges et procureurs de la Cour Pénale Internationale ( Q’attendent les laquais de la francophonie du franc CFA pour suivre l’exemple ?) vidéo

– Les Etats-Unis ont annoncé leur décision de ne pas coopérer avec la CPI (Cour Pénale Internationale), jurant de se protéger et de protéger leur «ami et allié» Israël de l’organe judiciaire. Ils ont également menacé de sanctions contre le tribunal «injuste».

Annonçant cette décision, le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton a mis en garde lundi la Cour Pénale Internationale contre la poursuite de son enquête sur des crimes de guerre présumés commis par des Américains en Afghanistan. Si le tribunal international continue de poursuivre l’enquête, Washington interdira aux juges de la CPI d’entrer dans le pays, de les poursuivre en justice et de sanctionner leurs fonds, a déclaré le responsable dans un discours devant la Federalist Society à Washington.
“Nous interdirons aux juges et aux procureurs de la CPI d’entrer aux Etats-Unis, sanctionner leurs fonds dans le système financier des Etats-Unis et les poursuivre en justice dans le système pénal américain”, a déclaré Bolton.
Tous les citoyens américains, «opérant au service du gouvernement» partout dans le monde, sont uniquement soumis au système judiciaire américain, a déclaré Bolton. “Sur cette Terre, nous ne reconnaissons aucune autorité supérieure à la constitution américaine.”
Bolton a également attaqué la menace de la CPI contre Israël ,  «l’ami et l’allié» de Washington en évoquant l’enquête sur des crimes présumés contre des Palestiniens. L’enquête sur les actions d’une «nation libérale et démocratique» comme Israël est inacceptable, a déclaré Bolton. Tous les pays soutenant l’enquête et coopérant avec la CPI seront soumis à des sanctions secondaires, a averti Bolton. Il a promis de “prendre des notes” sur les pays coopérant avec la Cour Pénale Internationale, avertissant qu’un tel comportement affecterait leurs relations avec les Etats-Unis et pourrait entraîner une réduction de l’aide américaine à ces pays.
Il a ensuite promis d’entreprendre des actions aux Nations Unies pour empêcher la Cour Pénale Internationale d’engager des poursuites contre des ressortissants de pays n’ayant pas ratifié le statut de l’organisme international.
la Cour Pénale Internationale Créée en 2002 en vertu du Statut de Rome, la CPI est la première cour permanente au monde pour poursuivre les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide.
Plus de 120 pays à travers le monde en sont membres, mais les superpuissances, y compris les États-Unis, la Russie et la Chine, n’ont pas signé le statut de Rome.

APRNEWS – Titre: AM

 Afrique Monde

In the Spotlight

Les gros porteurs en grève à partir de ce lundi

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les gros porteurs entament à partir de ce lundi une grève sur toute l’étendue du territoire national. Gora Khouma et ses camarades fustigent ainsi la reculade de l’Etat du Sénégal dans l’application du règlement 14 de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*