Cour suprême : Bras de fer entre le Président Mamadou Badio Camara et la magistrate Habibatou Diallo

c96db2095b0883ff0623c9011f7235d6670219d3Nommé récemment à la tête de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara, fait face à une crise. La magistrate Habibatou Diallo, présidente de la Chambre administrative de la haute juridiction, a refusé d’être mutée, révèle “Enquête”.

Mamadou Badio Camara a, en effet, opéré des changements au niveau des quatre chambres composant la Cour suprême : la chambre civile et commerciale, la chambre criminelle, la chambre sociale et la chambre administrative. Si les autres autres magistrats concernés se sont exécutés, la magistrate Habibatou Diallo, elle, a refusé de rejoindre son nouveau poste, estimant, selon “Enquête”, que “seule une assemblée générale peut l’enlever de son poste”.

Le journal pense que la frustration de la dame vient du fait qu’elle était pressentie pour occuper le poste de Procureur général laissé vacant par Mamadou Badio Camara, en faveur de sa nomination comme Premier président de la Cour suprême. Mais au final, c’est Cheikh Tidiane Coulibaly qui a été propulsé pour devenir le patron du parquet.

“Enquête” révèle que ce n’est pas la première fois que Habibatou Diallo, considérée comme une dame ambitieuse, refuse de rejoindre un poste. Sous le magistère du Premier président de la Cour suprême sortant, Pape Oumar Sakho, un scénario pareil s’était présenté et la hiérarchie avait finalement lâché du lest pour conjurer la crise.

seneweb News

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*