CPI: liberté provisoire à Jean-Pierre Bemba

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba
L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba
L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba

La chambre préliminaire de la Cour pénale internationale (CPI) a accordé, vendredi 23 janvier, une liberté provisoire à Jean-Pierre Bemba dans l’affaire de subornation des témoins. 

«C’est dans l’affaire de subornation des témoins que M. Bemba a obtenu une liberté provisoire. Mais pour l’autre affaire, l’affaire principale, M. Jean-Pierre Bemba qui n’a pas obtenu la liberté provisoire, reste en prison», a souligné Paul Madidi Paul Madidi, le chargé de communication de cette juridiction internationale en RDC.

Toutefois, Paul Madidi a précisé que l’ancien vice-président reste en prison parce que la liberté dans l’affaire principale de crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour laquelle il est poursuivi, lui a refusé par la CPI.  Il a expliqué que Jean-Pierre Bemba est lié à deux affaires: la subornation des témoins et les crimes contre l’humanité commis en République centrafricaine.

«Il a obtenu la liberté provisoire comme l’ont obtenu les Fidèles Babala et autres. Mais dans l’autre affaire (crimes de guerre et crimes contre l’humanité), sa demande de liberté provisoire a été rejetée», a indiqué Paul Madidi sur radiookapi.net.

Jean-Pierre Bemba est accusé des viols, meurtres et pillages commis par ses soldats en Centrafrique entre 2002 et 2003. Le chef de l’ancien mouvement rebelle MLC avait envoyé ses miliciens combattre la rébellion qui menaçait le président centrafricain d’alors Ange Felix Patassé. Il est en prison depuis 2008. Le verdict de son procès est attendu au printemps 2015.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*