Crise casamançaise : Bissau donne un ultimatum de trois jours aux rebelles pour quitter son territoire

7207702-11061713La Guinée Bissau ne veut plus voir les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance sur son territoire. Les indépendantistes casamançais sont devenus, depuis hier, persona non grata dans le pays d’Amílcar Cabral où ils ont établi leurs bases arrières. Cette décision du ministre bissau-guinéen de l’Intérieur fait suite à un incident intervenu lors de sa tournée à l’intérieur du pays. En effet, Thio Candé a vu son cortège bloqué par des éléments du MFDC qui l’aurait obligé à rebrousser chemin. Chose qu’ils ont fait pour éviter tout accrochage avec cette troupe de rebelles fortement armée, apprend t-on. Un ultimatum de trois jours a été donné aux indépendantistes casamançais pour quitter le territoire guinéen. Interrogé par la Rfm, le porte-parole du Mfdc, Abdou Elinkine Diatta dément et parle de manipulation.

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*