Crise scolaire : Idy demande à Macky d’«honorer ses engagements»

Idrissa Seck a reçu ce vendredi une délégation de la Fédération des enseignants du Sénégal (Feder). Au menu : la crise scolaire. Le président de Rewmi a salué le «sens élevé des responsabilités» de ses hôtes et regretté que le gouvernement n’ait pas respecté ses engagements vis-à-vis des syndicats du secteur de l’éducation qui, ces derniers jours, multiplient les mouvements d’humeur.

«Le président de la République doit honorer tous ses engagements, a lancé le président de Rewmi, repris par Les Échos. Il doit apprendre à respecter sa parole. Parce que le fondement même de son siège, c’est la parole honorée. C’est une énorme abomination aux yeux de la nation qu’un Président souscrive à un engagement qu’il n’honore pas.»

De l’avis d’Idrissa Seck, l’argument du déficit de ressources financières, avancé pour justifier le retard dans le respect des engagements à incidence financière, ne tient pas la route. «Ce n’est pas difficile de trouver 80 ou 100 milliards pour entrer en négociation avec les enseignements», a-t-il juré.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*