DAHRA – Après avoir tabassé un enseignant confondu à un escroc : Deux tailleurs déférés hier au Parquet de Louga

Ils ne rempliront pas les engagements pris avec leurs clients. Deux tailleurs ont été déférés au Parquet de Louga ce vendredi pour coups et blessures volontaires. M. Gaye et M. Ndiaye auraient confondu Ch. Ndiaye à un marabout qui leur avait escroqué d’importantes sommes d’argent après leur avoir formulé des prières. Cette pratique fait légion au Sénégal. En effet, l’un des tailleurs a reçu l’appel d’un escroc qui lui a donné rendez-vous dans un coin du marché. Ensuite, il l’a plumé de son argent. Depuis lors, il s’était lancé à sa recherche.

Dés qu’il a aperçu l’ombre de l’enseignant qu’il a confondu à son escroc, il a informé tous ses proches. Malheureusement, il s’agissait de Ch. Ndiaye, enseignant en service à Boulal qui a été battu par la foule. Les deux tailleurs l’ont violemment tabassé avec plusieurs coups de bâton et diverses armes qu’ils avaient par devers eux. Pour échapper au lynchage, il s’est enfui pour se réfugier dans les locaux de la Brigade de la gendarmerie de Dahra.

Dans sa déclaration lors de son audition par les pandores, Ch. Ndiaye déclare : «C’est après la sortie  d’une institution financière pour le retrait d’une somme de 150 mille F Cfa que m’avait envoyée mon frère qui vit au Gabon que M. Gaye et Cie m’ont par hasard retrouvé dans un endroit en train de communiquer au téléphone et m’ont confondu avec leur faux marabout tant recherché.» Il faut savoir que M. Gaye et M. Ndiaye persistent à soutenir que c’est lui l’escroc qu’ils recherchaient. Mais, ils n’ont pas convaincu la gendarmerie qui les a déférés au Parquet.

  • Écrit par  Badé SECK

Correspondant

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*