Décès du Khalife Général de Léona Niassène, Serigne Ibrahima Niasse

Le Khalife Général de Leona Niassène, Serigne Ibrahima Niasse, frère aîné de Sidy Lamine Niasse et d’Ahmed Khalifa Niasse a rendu l’âme. Après plusieurs rumeurs ces derniers temps démenties par la famille, cette information est confirmée.

Évacué en France et de retour au pays depuis quelques jours, le khalif Général de Leona Niassène s’en est allé. L’enterrement aura lieu ce vendredi après la prière.

Sunuker.com présente ses condoléances à toute la famille Musulmane du Sénégal.

Léona Niassène: le défunt Khalife El Hadji Ibrahima Niasse inhumé dans la ferveur totale

Le défunt Khalife de Léona Niassène El Hadji Ibrahima Niasse a été inhumé cet après midi, après la prière de vendredi, dans l’enceinte Est de la mosquée de la ville sainte ( Kaolack-centre).

La prière mortuaire dirigée par imam Cheikh Tidiane Cissé, s’est déroulée sous la présence du Khalife de Médina Baye Cheikh Tidiane Niasse, ainsi que toute la famille notamment Serigne Aribi Niasse l’imam de la mosquée de Léona, l’actuel Khalif Cheikh Ahmed Tidiane Niasse Ibn Mame Khalifa, et tous les frères cadets du Khalife dont Ahmed Khalifa Niasse et Sidi Lamine Niasse.

Les autorités administratives de la région de Kaolack étaient aussi présentes notamment le gouverneur de région Al Hassane Sall et le préfet Fodé Fall. la présence de personnalités politiques comme l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, a été notée.

SUR LE MUR FACEBOOK DE MAME MATAR GUEYE JAMRA

LE SÉNÉGAL EST À NOUVEAU ORPHELIN d’une prestigieuse figure religieuse, suite à la disparition de ce grand soldat de l’Islam que fut l’Honorable Khalife de Léona Niasséne, El Hadj Ibrahima ibn Mame Khalifa Niass. Il a tiré sa révérence dans la nuit de ce jeudi 09 septembre 2017, vers 23 heures, à Kaolack, à l’âge de 82 ans. El hadji Ibrahima Niasse a été intronisé Khalife en septembre 2009, en remplacement de El hadji Oumar NIASSE. Il a assuré, pendant de longues années, la charge de l’Imamat à la Grande Mosquée de Léona. Et se sera distingué dans la supervision des travaux de rénovation de ce haut lieu de culte ainsi que de la construction de son esplanade, dans le cadre du programme de modernisation des cités religieuses. Le Sénégal perd également un grand régulateur social, qui n’avait de sens interdit dans aucune des différentes familles religieuses du pays, où il entretenait d’excellents rapports avec tout le monde. Son inhumation est prévue ce vendredi 10 septembre, après la “Salatul Jumah”. Qu’Allah le couvre de Son Manteau de Miséricorde et que Seydina Mouhamed (psl) l’accueille au Sommet de Firdawsi.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*