Déclaration de patrimoine et passage à l’Assemblée : Macky fixe un ultimatum à ses ministres Spécial

Macky SallLe chef de l’Etat a répondu à l’appel de la présidente de l’Ofnac qui demande aux ministres et autres assujettis de déclarer leur patrimoine. Macky Sall l’a réitéré à son gouvernement et le veut avant 2015.

La sortie de Nafi Ngom Ndour la semaine dernière a eu un écho chez le président de la République. La présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) avait indiqué, en marge de la cérémonie d’ouverture d’un atelier sur «le développement des meilleures pratiques d’investigation et de poursuite des crimes financiers, du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme», que les ministres et toutes les personnes assujetties à la déclaration de patrimoine n’ont pas encore bougé.

«On ne cherche à créer des problèmes à personne. Nous invitons tout le monde à jouer le jeu», leur suppliait-elle. Hier, lors de la journée des institutions, le chef de l’Etat a rappelé à l’ordre les membres du gouvernement et les autres concernés par la loi n°2012-30 du 28 décembre 2012, portant création de l’Ofnac.

«J’ai reçu il y a quelques jours la présidente de l’Ofnac. Elle attend ces déclarations de patrimoine. Donc, je voudrais insister auprès des assujettis, à commencer par les membres du gouvernement. Les ministres, vraiment, il faut aider Mme la présidente à recevoir ces déclarations», a dit Macky Sall.

Sur un ton diplomatique, mais à l’accent d’une injonction et d’un ultimatum, il ajoute : «Donc, il faut très rapidement, avant la fin de l’année, puisque c’était un engagement fort de notre gouvernance, que la déclaration de patrimoine devienne une réalité. Puisque c’est le dialogue des institutions, c’est une occasion de se rappeler quelques vérités. Sinon, nous aurions fait des déclarations à l’emporte-pièce sans conviction.»

Babacar Guèye DIOP 

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*