DEDICACE Livre de Upahotep Kajor Mendy : Un livre pour inciter les jeunes à la politique

LivreL’histoire politique de l’Afrique, l’exigence de leadership veut convaincre les jeunes à reconsidérer l’image «négative» qu’ils se font de la politique. L’auteur, Upahotep Kajor Mendy, qui dit s’inspirer de Cheikh Anta Diop, est aussi chef de la division marketing de Dakar dem dikk.

Les politiciens n’ont pas une bonne image auprès des jeunes Sénégalais. C’est ce qui explique que ces derniers les qualifient souvent de «marchands d’illusion».

C’est cette tendance que veut inverser Upahotep Kajor Mendy en écrivant un livre dont le titre est L’histoire politique de l’Afrique : l’exigence de leadership. L’auteur, qui dit s’être inspiré de Cheikh Anta Diop dans Nation, nègre et culture, a indiqué que son engagement politique aux côtés du Président Macky Sall en 2012 l’a poussé à produire cette œuvre.

«J’ai écrit ce livre pour faire un retour d’expériences après ce que j’ai vécu pendant la campagne électorale (de 2012) et montrer ce qui m’a poussé à me jeter dans la mare aux caïmans. Pendant que d’autres jeunes disaient que la politique est quelque chose de sale», a commenté M. Mendy.

«Nous ne sommes pas des gens sales. Je pense que si des gens de valeur ne prennent pas les devants, la nature ayant horreur du vide, des incompétents vont occuper la politique. Et ce n’est pas bon», estime-t-il. 

L’ouvrage est composé de 184 pages et édité par Kiyikaat. L’œuvre traduit la volonté de restituer, selon son auteur, certains pans de l’histoire politique du Sénégal. Et cela, pour permettre aux lecteurs d’avoir une vision assez intéressante.

«Je me suis dit dans la lignée de Cheikh Anta Diop, il est utile en tant que jeune que j’apporte ma contribution pour que mes compatriotes aient une idée claire là-dessus», argumente l’auteur âgé de 37 ans. Présent à la cérémonie de lancement ainsi que le personnel de l’entreprise qu’il dirige, le directeur de Dakar dem dikk a loué «l’engagement» de Upahotep Kajor Mendy.

«C’est une personne qui a atteint la maturité avant même l’âge. Son livre est un chef-d’œuvre. Upahotep Kajor Mendy est un exemple pour la jeunesse sénégalaise», a témoigné Me Moussa Diop. Partisan de la promotion des langues nationales, M. Mendy promet de traduire ses œuvres en Manjak, Wolof, Pulaar, Swahili. «Très attaché» à sa culture, il dit avoir changé son nom à l’Etat civil. Upahotep veut dire jeune homme en paix, alors que Kajor renvoie à la région de Thiès, la Petite Côte où son grand-père faisait du commerce.

Amadou MBODJI

amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*