DEMBA RAMATA NDIAYE: "C’était un match entre une équipe et une sélection."

DEMBA RAMATA NDIAYEC’est une défaite logique qu’a essuyée le Sénégal contre la Mauritanie, lors du match retour comptant pour le Chan 2014, si l’on en croit les commentaires d’après match de Demba Ramata Ndiaye, le coach.

“C’était un match entre une équipe et une sélection. Si vous regardez bien, le championnat sécrète des talents. Et quand ces talents sont sécrétés, ils doivent être confrontés avec d’autres équipes de haut niveau.

Je pense qu’à ce niveau, du côté mauritanien, ça a été très huilé dans le jeu, dans la préparation et tout. Je leur souhaite bon vent, ils ont bien mérité leur victoire.”, a fait savoir l’entainuer du Sénégal.

Poursuivant, celui-ci de reneigner :” Il y a eu quelques difficultés aussi comme à Dakar, les erreurs individuelles ne pardonnent pas dans le haut niveau. Mais tout cela, c’est une contribution pour les jeunes talents. Si vous regardez, le quantum de matchs du côté mauritanien était plus important que du côté sénégalais. Le quantum en club n’est pas le même au niveau international.

Ces jeunes garçons ont du talent certes, mais ils doivent se frotter avec l’international. L’équipe a certes fait des matchs amicaux, mais au Sénégal, les joueurs partent.

Le groupe qui a joué contre le Chili, ce n’est pas le même groupe qui a joué contre la Libye et ce n’est pas le même que celui qui est là aujourd’hui. Il ne s’agit pas de faire une constellation de talents et de les jeter dans la bataille, c’est à force de forger qu’on devient forgeron.

Cette équipe mauritanienne, et je pèse mes mots, si on l’opposait au Jaraaf, ou au Casa Sport, elle aurait d’énormes difficultés. Cependant, nous n’avons pas été surpris par le dispositif mis en place par la Mauritanie. C’est le remake du match aller.”

MAMADOU NIASS DIAGNE, PRÉSIDENT DU 12E GAÏNDÉ DE MAURITANIE: “La défaite est à imputer à la Fédération…”

“La défaite est à imputer à la Fdération sénégalaise de football qui n’a pas fourni d’efforts dans le cadre de la préparation de l’équipe. Nous déplorons ce manque de considération. On ne peut pas concevoir qu’une équipe nationale qui joue à l’extérieur un match décisif manque visiblement de préparation. On n’a pas senti vraiment la fédération dans ce match.”, a d’emblée fait savoir le Président du 12ème gaÎndé de Mauritanie.

Très amer, M. Niasse d’évoquer la question de la distribution des tickets : “Nous ne sommes pas du tout contents en tant que 12e Gaïndé de Mauritanie. Même pour les 200 billets que la Fédération mauritanienne de football a octroyés aux supporters, c’est le DTN Mayacine Mar qui a pris un lot de 100 tickets et l’a distribué à n’importe qui, aux Mauritaniens surtout parce qu’il ne connaît pas les supporters sénégalais. Nous avons manqué une qualification par la faute des dirigeants. “

“D’un autre côté, les Sénégalais ne sont pas sortis par crainte. Vous avez vu ce qui s’est passé au stade après le match. Des Mauritaniens ont envahi l’aire de jeu, assailli notre équipe nationale et la sécurité a laissé faire. C’est aussi dire que si le Sénégal avait gagné ce match, on aurait assisté à un lynchage des joueurs et de leurs supporters.

L’accès du stade a été très difficile pour nous. Certains qui portaient les couleurs sénégalaises ont été frappés. L’arbitrage également, était à la faveur des Mauritaniens. C’est dommage ! Mais nous restons sportifs”, a déploré le Président.

NETTALI.NET

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*