DEPENALISATION DE L’HOMOSEXUALITE-FACE A OBAMA Macky reste ferme et…subtil.

Les partisans attitrés de la légalisation de l’homosexualité qui pensaient pouvoir forcer la main de Macky Sall avec la présence au Sénégal de Barack Obama, dont le pays est un fervent défenseur du droit des individus à vivre librement leur tendance sexuelle, ont dû déchanter hier, jeudi 27 juin, lors de la conférence conjointe animée par les deux chefs d’Etat. obama_mackysall-conf_06281218

Pour cause, face au Président de l’Etat le plus puissant du monde, Macky Sall a réitéré sans ambages le refus catégorique du Sénégal de lever les dispositions règlementaires condamnant la pratique de l’homosexualité.  Mais, tout en finesse et en subtilité également, Macky Sall a éludé la question en la renvoyant à l’arbitrage de la société et à l’évolution des mentalités.

La question controversée de la légalisation de l’homosexualité qui est en train d’agiter aussi la France (avec l’adoption récente du mariage pour tous) que les Etats Unis dont la Cour suprême a pratiquement validé le mariage entre personnes du même sexe ce mercredi 26 juin, a reçu hier encore une réponse ferme et sans ambages de Macky Sall. Face au Président de l’Etat le plus puissant du monde Barack Obama, avec qui il tenait une conférence de presse conjointe au palais de la République, le chef de l’Etat interpellé sur la question de la dépénalisation de l’homosexualité dans notre pays a déclaré que le Sénégal n’est pas disposé  pour l’instant à lever cette disposition de la loi considérant l’homosexualité comme un délit.

Alors que Barack Obama avait auparavant prôné la légalisation de l’homosexualité en affirmant que même si « ces pratiques sont interdites par beaucoup de religions,  je reste persuadé que tous les êtres humains doivent être traités de la même manière et légalement », le Président sénégalais a emprunté, lui, le chemin inverse. Prenant du même coup le contrepied des partisans de la dépénalisation de l’homosexualité qui comptaient peser sur la balance, avec la visite au Sénégal du président américain. Que nenni ! Macky Sall est resté ferme dans la position déjà affichée en conseil des ministres que la légalisation du mariage pour tous comme la dépénalisation de l’homosexualité ne sont pas sujets de droit au Sénégal.

Attestant à la suite de Barack Obama qu’il y a des principes généraux que toutes les nations peuvent partager, à l’instar du respect de la personne humaine et de la non-discrimination, Macky Sall a tenu à se faire ferme mais souple dans cette question de l’homosexualité. C’est ainsi que le Président sénégalais fera remarquer que la pratique  homosexuelle est « fondamentalement une question de société, sur laquelle il ne saurait y avoir un modèle fixe et applicable pour toutes les nations et tous les pays ».

Reconnaissant la diversité des cultures, des religions et des traditions,  Macky dira devant Obama que « le Sénégal est un pays tolérant, qui ne fait pas de discrimination en termes de traitement des droits inaliénables de la personne ». Il n’empêche que « Nous ne sommes pas pour l’instant disposés à lever cette disposition de la loi considérant l’homosexualité comme un délit au Sénégal », a affirmé Macky Sall.

Et de préciser que cela « ne veut pas dire que nous sommes homophobes. Il faut que la société se saisisse de cette question et prenne le temps de la traiter sans pression », a indiqué le Président sénégalais. Rassurant du coup son hôte américain sur le fait que « le Sénégal est vraiment un pays de liberté, où les homosexuels ne sont pas pourchassés », Macky a renvoyé la problématique de l’homosexualité à l’arbitrage de la société. « Ce sont des questions qu’il faut laisser à la société. Elle les règlera en fonction de l’évolution des mentalités et de ce que les gens considéreront comme acceptables ou pas acceptables », a conclu Macky Sall.

In the Spotlight

Khadim Ndiaye : “J’arrête la lutte”

by bishba in Lutte 0

Le lutteur Khadim Ndiaye quitte l’arène. “J’ai pris la décision de mettre un terme à ma carrière. Je suis devenu un chef d’entreprise. Je suis maintenant dans la sécurité”, a-t-il dit dans Sunu Lamb. S’expliquant [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*