Depuis le Sénégal, François Hollande tacle Nicolas Sarkozy

648x415_francois-hollande-senegal-29-novembre-2014François Hollande a profité de sa deuxième visite présidentielle à Dakar pour tenter de refermer, en marge du sommet de la Francophonie, les blessures du passé entre la France et le Sénégal, égratignant au passage son prédécesseur Nicolas Sarkozy, qui compte bien redevenir son rival en 2017.
Depuis la capitale sénégalaise, François Hollande a décoché samedi sa première flèche contre l’ex-chef de l’Etat au moment même où celui-ci était en passe de reprendre les rênes de son parti, l’UMP.
Saluant la mémoire de l’ex-président Léopold Sédar Senghor, un Africain qui «avait le sens de l’Histoire», François Hollande a saisi l’occasion pour critiquer, sans jamais le citer, son prédécesseur en évoquant son discours controversé de 2007.
«C’est toujours un moment délicat de quitter la vie publique»
«L’Afrique est non seulement dans l’Histoire mais l’Afrique est, si je puis dire, aussi une partie de notre avenir», a proclamé le président de la République, prenant l’exact contrepied de Nicolas Sarkozy qui de Dakar également, avait lancé il y a sept ans: «L’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire». Une phrase restée comme un outrage dans la mémoire de nombre d’Africains.
Lors de sa première visite au Sénégal en 2012, dans la foulée de son élection, le chef de l’Etat avait tenu des propos similaires contre son prédécesseur. Mais cette fois-ci le moment était particulièrement choisi. A l’instant où M. Sarkozy était proclamé vainqueur à Paris, le président lançait une phrase à double sens devant la communauté française.
«C’est toujours un moment délicat de quitter la vie publique», a-t-il dit en saluant Abdou Diouf, qui a montré l’exemple en Afrique en renonçant définitivement au pouvoir après sa défaite à l’élection présidentielle de 2000 et quitte à présent la tête de la Francophonie, avant d’ajouter: «Il y en a qui ne s’y résignent jamais».

M. P. avec AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*