Des experts en sécurité du parti républicain publient une lettre ouverte contre Donald Trump

TRUMPUne lettre ouverte signée par 50 républicains experts en sécurité nationale avertit que le candidat Donald Trump “serait le président le plus dangereux” de l’histoire des États-Unis.

Le groupe, qui comprend l’ancien directeur de la CIA Michael Hayden, a déclaré que M. Trump “ne possède pas le caractère, les valeurs et l’expérience” nécessaires pour devenir président.

En réponse, M. Trump les a accusés de faire partie d’une “élite vaincue de Washington” qui chercherait à se maintenir au pouvoir.

La lettre ouverte arrive après qu’un certain nombre de républicains éminents aient désavoué le magnat de l’immobilier.

DIRECTEUR CIA

Parmi les signataires figure l’ancien directeur de la CIA Michael Hayden

M. Trump a en effet rompu avec des années de politique étrangère républicaine sur un certain nombre de questions.

Le candidat républicain a demandé si les Etats-Unis devaient honorer ses engagements envers l’OTAN. Il a approuvé le recours à la torture et a suggéré que la Corée du Sud et le Japon devaient se doter d’armes nucléaires.

“Donald Trump affaiblit l’autorité morale américaine en tant que leader du monde libre”, indique la lettre.

“Il paraît manquer de foi et de connaissances sur la Constitution des États-Unis, sur les lois et les institutions américaines, y compris la tolérance religieuse, la liberté de la presse, et un système judiciaire indépendant.”

“Aucun d’entre nous ne votera pour Donald Trump,” précise la lettre.

M. Trump a riposté que les signataires étaient “ceux à qui le peuple américain devait demander pourquoi le monde était un tel gâchis”.

“Nous les remercions de s’être manifestés, afin que tout le pays sache qui a fait du monde un endroit aussi dangereux”, a t-il poursuivi.

“Ils ne sont rien de plus qu’une élite de Washington qui a échoué et qui cherche à conserver son pouvoir. Il est temps qu’ils soient tenus responsables de leurs actions.”

“Non qualifié et dangereux”

En mars dernier, bon nombre de républicains avaient refusé de signer une note similaire. Mais ils se sont ravisés après que M. Trump ait encouragé la Russie à pirater le serveur de messagerie de Mme Clinton, selon le New York Times.

Certains des signataires prévoient de voter pour Hillary Clinton, l’adversaire démocrate de M. Trump, tandis que d’autres refusent de voter.

Mais “tous sont d’accord sur le fait que M. Trump n’est pas qualifié et serait dangereux”, a déclaré John Bellinger, un ancien conseiller juridique de Mme Rice qui a rédigé la lettre.

Elle fait suite à une nouvelle série de défections républicaines, dont George P Bush qui a rompu avec son père, Jeb Bush, dans le soutien apporté à M. Trump, d’après le Texas Tribune.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*