Des millions de manifestants défient Donald Trump dans la rue

Pour son premier jour en tant que président, Donald Trump a été accueilli par des manifestations massives aux Etats-Unis, et des rassemblements de solidarité à travers le monde.
Pour son premier jour complet en tant que président des Etats-Unis à Washington, Donald Trump a été accueilli par une immense manifestation à l’appel du collectif Women’s March, pour dénoncer à la fois son mépris affiché envers les femmes et, plus largement, la politique qui lui a permis de remporter la présidence. Des manifestations similaires ont lieu dans des 400 autres villes américaines et dans 70 pays. Les organisateurs estiment qu’entre 2 et 3 millions de personnes y ont participé, dépassant de loin leurs attentes.
Né de discussions en ligne après la victoire de Trump en novembre, le réseau derrière la Women’s March a officiellement pour « mission » de défendre le message que « les droits des femmes sont des droits humains ». À mesure que la manifestation prenait de l’ampleur, elle est devenue un point de ralliement pour tous ceux voulant montrer leur opposition non seulement à la victoire du républicain, mais à l’ensemble de sa politique et sa personnalité.

La manifestation la plus importante, avec des milliers de slogans et de bonnets roses, a eu lieu dans la capitale américaine, quelques heures après l’investiture du 45e président des Etats-Unis et, la dépassant potentiellement au niveau de l’affluence.

Sur l’esplanade devant le Capitole, des centaines de manifestants sont venus exprimer leur défiance vis-à-vis du nouveau président étasunien, le 21 janvier.
Les organisateurs attendaient, au début, au moins 200 000 personnes sur la vaste esplanade devant le Capitole. A la mi-journée, des responsables locaux, constatant que les transports publics étaient noirs de monde, estimaient que la foule allait dépasser les 500 000 personnes et remettre en cause l’idée d’une marche vers la Maison Blanche en raison de la densité humaine exceptionnelle. La police de Washington n’a recensé aucun incident ou débordement. Donald Trump, qui doit se rendre au siège de la CIA dans la journée, n’a pas réagi.
De rassemblements massifs, dépassant de loin les attentes des organisateurs et de la police, ont eu lieu dans des grandes villes :

lemonde.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*