Des munitions de fabrication occidentale découvertes à Alep

Lors du déminage de la ville syrienne d’Alep libérée des terroristes, les sapeurs russes ont trouvé un tas de munitions de fabrication étrangère, notamment américaine, allemande et bulgare.

Des munitions de fabrication américaine, allemande et bulgare ont été découvertes par les sapeurs russes lors du déminage de la ville syrienne d’Alep, a annoncé le commandant d’un groupe de déminage du ministère russe de la Défense Ivan Gromov.

« On y trouve des munitions pour des armes d’infanterie de gros calibre, et cela va jusqu’aux roquettes de type Grad. Les munitions sont de fabrication américaine, allemande et bulgare », a-t-il précisé à la télévision russe.

Les sapeurs ont également découvert des obus de mortier d’un calibre de 122 mm, des obus de lance-roquettes multiples, des grenades à main, des lance-roquettes et des projectiles d’obusier, le tout étant suffisant pour armer tout un bataillon, selon Ivan Gromov. Le 23 décembre, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé la fin de l’opération de libération d’Alep.

A l’heure actuelle, les démineurs russes procèdent au déminage des bâtiments de la ville après le départ des extrémistes. Avant de partir, les militants de l’opposition dite « modérée » au président Assad ont miné « littéralement tout », même les jouets d’enfants, selon les militaires russes.

Auparavant, des munitions de fabrication étrangère avaient déjà été découvertes à Alep. Par exemple, les militaires syriens sont tombés sur un dépôt d’équipement militaire venu de Bulgarie, selon le journal russe Troud. Au total, huit dépôts contenant des munitions bulgares ont été découverts, selon la source.

Source

In the Spotlight

Nucléaire: les USA menacent la Russie

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Donald Trump a déclaré que les États-Unis se retireraient du Traité russo-américain sur l’élimination des missiles à courte et moyenne portée (FNI), d’après les médias. « Les États-Unis se retireront du Traité sur les forces nucléaires [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*