Des unités d’isolement à Touba pour prévenir Ebola

fea3b054bc90382f7bde5efd1b13a8b1Des sites d’isolement sont installés dans les différentes unités sanitaires de la ville de Touba dans le cadre d’un dispositif de lutte et de prévention contre la maladie à virus Ebola, par les autorités sanitaires, a confié à l’APS, le Docteur Amadou Gueye Diouf, directeur de l’hôpital Matlaboul Fawzeyni.

‘’Dans ce contexte épidémique de maladie à virus Ebola, nous avions reçu des instructions pour la mise en place d’un dispositif de lutte. Dans chaque structure sanitaire, il y a une unité d’isolement. S’il y a d’éventuels cas suspects qu’ils pourront être mis sous isolement’’, a expliqué M. Diouf dans un entretien accordé à l’APS.

Expliquant que l’équipe médicale déployée à Touba est en plein dans la couverture sanitaire du Magal, le directeur de l’hôpital Matlaboul Fawzeyni, la structure de référence dans la cité religieuse, a précisé que le dispositif mis en place pour contrer Ebola prévoit ‘’également des centres de transit et des centres de traitement’’.

‘’Les personnes mises dans les unités d’isolement seront transférées dans un centre de transit si elles présentent des signes, pour être conditionnées et acheminées ensuite dans un autre centre de traitement, s’il y a confirmation’’, a expliqué Dr Diouf. ‘’En dehors de l’installation de cette unité d’isolement, nous avons mis en place un dispositif qui permet de dépister d’éventuels cas suspects à l’aide des thermo-flashes qui permettent de prendre la température sans contact corporel’’, a-t-il poursuivi.

Selon lui, l’objectif est de ‘’détecter les personnes qui sont fébriles et de mener un petit interrogatoire fait sur place pour voir si la personne a une fois était en contact avec une autre personne malade ou si elle a séjourné dans les 21 derniers jours en zone d’épidémie’’. ‘’Si c’est le cas la personne devient tout de suite un cas suspect. On la met immédiatement en unités d’isolement (…) on ne le souhaite pas.

Mais s’il y a un cas, l’unité d’isolement va accueillir pour un séjour très court pour la personne concernée avant son transfèrement r de façon sécuriser vers le centre de transit’’, a encore indiqué Amadou Guèye Diouf à moins de 24 heures de la célébration du grand Magal de Touba.

MTN/AD

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*