Didier Awadi livre ses quatre vérités à Macky

Didier Awadi n’était dans les rues de Dakar avec ceux qui manifestaient contre le parrainage, jeudi dernier. Il n’a ni affronté les forces de l’ordre ni porté des pancartes hostiles au régime de Macky Sall. Mais, le rappeur a joué sa partition contre le projet de loi adopté le 19 avril par l’Assemblée nationale et contre ce qu’il considère comme des dérives du pouvoir en place.

«On ne peut pas imposer aux gens l’argument de la force. Moi, je suis pour la force des arguments, signale Awadi lors de la présentation de son nouvel album, Made in Africahier, lundi 23 avril. Malheureusement, cette loi est passée avec les arguments de la force. Donc, pour cela je la déplore. De plus, ça (l’adoption de la loi) doit être le résultat d’un consensus et pas un passage en force.»

L’attitude du régime de Macky Sall, le 19 avril, a fait ressurgir de mauvais souvenirs dans la tête d’Awadi. Il rappelle : «C’est ce qu’on déplorait avec les gens du Pds : l’arrogance, c’est ce qu’on voit aujourd’hui. On a l’impression que tout doit passer en force, avec arrogance, martèle le rappeur. Cela va être préjudiciable à ce régime. Je pense que s’ils ne se ressaisissent pas, les mêmes causes vont aboutir aux mêmes effets.»

D’autant que, constate l’ex-membre de Pbs (Positive black soul), «on sent que l’argent ne circule pas» et que «dans beaucoup de corporations les gens ne sont pas heureux».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*