Différend Dangoté/Famille Serigne Saliou Mbacké Les raisons cachés qui motivaient Cheikh Amar, selon Serigne Modou Mbacké

Cheikh Amar patron de TSE AFRIQUEOn en sait un peu plus sur la partition jusque-là jouée par l’homme d’affaires Cheikh Amar.

En effet, comme nous vous le révélions ce matin, Serigne Modou Mbacké n’a pas raté le patron de TSE/AFRIQUE.

Selon le guide religieux de Touba, qui faisait face aux reporters, l’homme d’affaires de renom serait mû par un esprit mercantile.

“Cheikh Amar négociait des parts de marché avec le richissime Aliko Dangoté, mais il n’a jamais représenté la famille de Serigne Saliou lors de la dernière audience au Palais Présidentiel”.

Invité à être plus précis, il laissera entendre que Cheikh Amar voulait, à travers son activisme, faire gagner un marché pour Amar Logistics gérée par sa femme Marie Amar. “Mais, renchérira t’il, c’est peine perdue car il a fini d’être démasqué”.

Surfant toujours sur ces “vagues”, Serigne Modou Mbacké a poursuivi sur sa lancée pour soutenir mordicus que Cheikh Amar “est un carriériste, il vogue de jour comme de nuit au gré de ses intérêts. Je vous dis, il profite de la communauté mouride.

A preuve, il a repris ses soit-disant investissements à la grande mosquée de Touba qui n’étaient que de la poudre aux yeux. Il a lui même dit dans une interview accordé à l’époque dans un célèbre magazine qu’il a eu un bénéfice d’un milliard fcfa grâce au premier marché des tracteurs octroyé par le regretté Serigne Saliou Mbacké”.

A ses yeux, si l’homme des pensées de Marie Amar s’active dans l’appel des champs de Khelcom, c’est dans un souci permanent de faire sa propre promotion.

Source Dakaractu

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*