DIOURBEL /PARALYSIE DANS LES TRIBUNAUX Le Sytjust durcit le ton

Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust) continue de s’opposer à l’application du décret les privant du fonds commun. Ses militants qui ont démarré hier mercredi, un mot d’ordre de grève de 48 heures, ont paralysé le fonctionnement de la justice.lajustice

Le mot d’ordre de grève  de 48 heures décrété hier, mercredi, par le  syndicat  des Travailleurs de la Justice (Sytjust) a été largement suivi au niveau des différents tribunaux de Diourbel. Tous les agents ont déserté leurs lieux de travail sauf les magistrats .

Le  Sytjust dénonce la démarche jugée cavalière du gouvernement qui consiste à prendre un décret qui revient sur les acquis des travailleurs, notamment celui du fonds commun .”Ces autorités que nous avions élues en pensant qu’elles allaient nous conduire vers le yonu yokuté  sont entrain d’appauvrir les travailleurs de la justice .Le syndicat des travailleurs a décidé à faire face .

Le syndicat s’insurge également contre la mauvaise foi de ces autorités parce qu’ au moment où elles nous appelaient à la négociation, le  25 juin, le décret avait été pris “, regrette Me Ibrahima Guéye, Secrétaire aux relations extérieures  au niveau du Bureau exécutif national. Il ajoute que  “depuis 1993, toutes les réformes qui ont eu à impacter sur la vie des travailleurs de la justice ont fait l’objet de concertation”.

Aussi, n’est-il pas “question pour le syndicat de laisser passer ce texte là. Nous avons décrété un mot d’ordre de grève de 48 heures mais nous n’allons pas nous limiter à cette grève”. Me Guèye fait par ailleurs savoir que ses camarades ont reçu pour mot d’ordre, ” de refuser  d’appliquer ce nouveau décret là”, de même que “la délivrance de tous les actes à compter d’aujourd’hui (hier Ndlr)”. Et de marteler : “Nous ne délivrons aucun acte, nous avons décidé de boycotter toutes les audiences foraines qui se tiendront sur toute l’étendue du territoire national.

Toute audience spéciale qui sera tenue dans le sens de contrecarrer les actions du syndicat seront boycottées” . Par contre, a-t-il indiqué, ” le Sytjust étant un syndicat responsable qui se soucie des populations, nous avons aménagé quelques issues pour nos jeunes frères .Nous sommes à une période où il y a beaucoup d’examens, nous avons décidé de laisser nos jeunes frères pouvoir disposer de casiers judiciaires et de certificats de nationalité les jours ou nous ne partons pas en grève “.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*