Discours de Politique Générale du Premier Ministre-Mohamed-Boune-Abdallah-Dionne

Serigne Saliou FALL Consultant international Expert en finance.
Serigne Saliou FALL Consultant international Expert en finance.
Serigne Saliou FALL Consultant international Expert en finance.

1. Intitulé de la note de contribution : Pour une relecture introspective des lignes extraites saillantes dudit discours.

Base d’appui :

« Ceux qui écoutent le discours, et en suivent le meilleur. Ce sont ceux-là que Dieu a bien guidés et ce sont ceux-là les gens doués d’intelligence.» Extrait du Saint Coran, Sourate 39 (Les Groupes Homogènes), Verset 18.

Extraits de référence extirpés du discours de politique Générale :

«Depuis le 25 mars 2012, le Président de la République a inscrit l’amélioration immédiate des conditions de vie des populations au cœur de son action politique… Comme vous le savez, le premier temps de son mandat a été consacré au redressement et à la consolidation des fondamentaux de l’économie, au renforcement des instruments de la gouvernance et à l’amorce de la prise en charge des attentes sociales urgentes des populations. Ce temps a aussi servi à préparer le terreau pour l’impulsion d’une nouvelle vision politique. C’est dans ce contexte que le Plan Sénégal Emergent, référentiel des politiques publiques, a été conçu. Le PSE est le fruit d’une généreuse ambition d’un homme d’Etat, qui, fortement imprégné du vécu quotidien de ses compatriotes, a décidé d’offrir de nouvelles perspectives aux générations actuelles et futures. Voici donc venu le temps d’un nouveau départ, celui de bâtir sur ce terreau fertile et d’engager, à travers la vision du Chef de l’Etat pour l’émergence, une marche résolue vers plus de prospérité partagée et plus de justice sociale. Pour ce faire, notre pays mise sur des atouts essentiels: un fort potentiel en ressources humaines, des richesses naturelles encore faiblement valorisées, une stabilité politique et sociale réelle et une démocratie d’une qualité reconnue, des institutions crédibles, un positionnement géographique stratégique, etc. »

1.1. Teneur de l’extrait du discours.

Le discours est un moment de l’action exprimant des états psychologiques, socioculturels, et politico-économiques. Lorsque le Premier ministre investi de la confiance du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Macky SALL, pour décliner sa vision du développement économique et social de notre pays et, en même temps, sacrifier à une tradition républicaine bâtie autour d’un idéal : être au service de son Peuple., utilise le Discours de Politique Général. Le Premier Ministre a voulu s’adresser à la nation perpétuant ainsi une tradition dans l’agenda de l’Etat, pour leur tenir un discours franc et cohérent. Le discours du Premier Ministre, prononcé à l’occasion et à l’intention du peuple et des partenaires au développement, a été écouté,

analysé et interprété par différentes catégories sociales et/ou professionnelles.

Convenons en, le Discours de Politique Générale du-PM-Mohamed-Boune-Abdallah-Dionne est à plus d’un titre, fort d’intérêt. Il suffit de peser les réactions relayées par la presse pour se faire une idée exacte du degré de réceptivité dudit discours. Le peuple dans la quasi-totalité de toutes ses franges intellectuelles a apporté des réflexions, avis, interrogations ; qui pour donner des points de vue, qui pour une analyse approfondie du contenu, d’autres sur son application projetée et orientation.

D’autre part, le discours a déclenché une vague de réactions à tonalité soit émotionnelles, soit rationnelles. Les parties prenantes de tout bord pour la plupart, ont retenu que les points forts et saillants du discours doivent faire l’objet d’une relecture introspective et partage pour une application opportune du contenu.

Cette étape, de l’avis des observateurs et experts en analyse de déclaration solennelle, est un pré requis pour une restitution, une appropriation voire une intériorisation des tenants et aboutissements du discours.

Au demeurant, la vision prospective que reflètent les termes du discours, apportent des appréciations objectives pour le Sénégal. Lesquelles portent particulièrement sur la nature des champs à couvrir pour l’émergence du Sénégal. Les termes du discours sont consistants et fermes. Il y a donc bien là des raisons d’en tirer le meilleur partant d’une appropriation opportune au niveau général. En ligne de mire les acteurs et bénéficiaires d’un Sénégal sous plan d’émergence. Il reste que l’appropriation de quelconque discours visant le bien être social d’une cible, exige un préalable. Ce pré-requis passe par la compréhension des tenants et aboutissants quant au contenu du discours et du rôle et place des parties prenantes.

C’est suite, à ce stade de mise à niveau du discours, que les retombées seront cernées, intériorisées, appropriées pour une utilisation pratique des effets induits. Le discours du P M en exercice, malgré son originalité et sa solennité, n’échappe guère à cette règle de bonne gouvernance acceptée par toutes les Ecoles de Management. Il est clairement nécessaire et juste de manager le discours. Les vœux exprimés doivent porter les fruits escomptés et être bien répartis au sein des acteurs bénéficiaires, le peuple du Sénégal.

1.2. Portée de l’extrait du discours :

Le souci majeur relevé dans le discours de Premier Ministre Dione est de ne plus reconduire les erreurs du passé, mais au contraire de s’ajuster avec les nouvelles directives et retrouvailles consensuelles dans tous les niveaux organisationnels et terrains d’application pratique du discours. Cette option de bonne gouvernance constitue sans nul doute la recommandation opportune en vue de relever les défis avec des aptitudes et outils exprimant une capacité et un savoir faire de style nouveau en profondeur. Cette attitude doit refléter le bon comportement, l’éthique, le civisme, le bon choix d’hommes qualifiés et aptes à la tâche, et doit soutenir la vision rectiligne dudit discours. Le peuple du Sénégal, au delà des divergences politiques, idéologiques, religieuses doit s’arc bouter pour l’envol et /ou l’émergence du pays. C’est aussi l’invite à la relecture introspective du discours prononcé par le PM, en perspective de la cueillette et redistribution des issus de la lueur dudit discours. Au demeurant, ce qui donne succès à un discours solennel, c’est le talent de ceux qui le portent en exercice». Tel doigté est le défi managérial majeur du PSE, corps constitutif du discours prononcé à l’Assemblée Nationale.

Convenons en, les attentes dans la traduction du discours sur les nouveaux terrains d’investissements socio-économiques annoncés par le Premier Ministre nécessitent à cette fin un sobre management, hors des sentiers battus.

Est-il besoin de rappeler que quelles que soient l’originalité la profondeur et la pertinence d’un discours, ceci ne servira pas à grand chose tant qu’il n’est pas incarné par des hommes qui le traduisent en actes. Dans cette optique, il est opportun de poser des mouvements fédérateurs autour dudit discours, de dessiner les voies managériales directes de suivi et de revalorisation. Il est tout simplement question de cueillir les fruits escomptés de ce discours historique, suite à une juste appropriation et attribution. Ce serait, est un pas décisif vers cette bonne direction de rupture attendue. L’adéquation de la teneur et la portée sans commune mesure du discours justifie à ce qui suit ; en vue d’un collectif d’appui, de suivi, de promotion de revalorisation et utilisation des axes déclinés et adjacents au Discours de Politique Général.

Suite à cet éclaircissement d’expert, ci- bas ce schéma directeur d’expert porté à votre attention se subdivise ainsi en terme de feuille de route ou termes de référence, le PSE en bandoulière ou ceint à la ceinture des Sénégalais :

2. Eléments d’appréciation de l’extrait du discours :

* Bon choix des champs couverts par ledit discours : Originalité- – pertinence.

* Aspect pédagogique et formateur : Intérêts et commentaires suscités par le discours.

* Franchise et clarté du discours : Engouement autour du discours, Vision prospective.

* Quintessence et singularité du discours ; Avènement et contexte.

* Thèmes d’actualité du discours : Niches d’émergence annoncées.

* Niche de projets enfouis dans le discours.

* Valeur du libellé du contenu aux projets annoncés dans le discours.

* Liens majeurs entre les parties prenantes du discours.

* Position du discours dans tous ses aspects et ordres prioritaires.

* Place des projets et programmes à haute valeur ajoutée socio- économique autour du PSE.

2.1. Effets escomptés :

* Information – Education – Communication (IEC) du discours.

* Appropriation du discours.

* Mise en place d’actes concrets dérivés du discours-Suivi du discours.

* Matérialisation des champs déclinés dans le discours.

* Partage et traduction ou matérialisation du discours.

* Visibilité du discours-Lisibilité du discours.

* Implication des jeunes acteurs et bénéficiaires à la construction de l’émergence du Sénégal.

2.2. Utilisation pratique :

* Engouement populaire autour du discours.

* Nouveaux rapports positifs entre les parties prenantes du discours.

* Ajustement des équilibres rompus énoncés dans le discours.

* Motivation de la cible dans le sillage dessiné dans le discours.

* Implication de la cible dans le processus du développement partagé du PSE.

* Bon usage du discours- Concrétisation des appels civiques.

* Prise en compte et résolution des urgences contenus dans le discours.

2.3. Effets induits :

* Mouvement fédérateur autour du discours.

* Prise en main du bon devenir du Sénégal. Redressement des situations.

* Feuille de route commune. Nouveau style de rapports équitables.

* Coopération rénovée, orientée aux véritables bénéficiaires.

* Réajustement des valeurs de citoyenneté. Démocratisation et dialogue constructif.

* Regain de l’importance de la bonne gouvernance vertueuse et sobre.

* Stabilité institutionnelle et concorde nationale.

* Paix, entente, rapprochement.

* Le Sénégal dans l’émergence. Partage équitable des fruits du PSE

* Revalorisation et réutilisation des ressources humaines.et naturelles.

2.4. Retombées :

* Rayonnement du Sénégal au profit du peuple.

* Emergence : une marche résolue vers plus de prospérité partagée et plus de justice sociale.

* stabilité politique et sociale réelle et une démocratie d’une qualité reconnue, des institutions crédibles, un positionnement géographique stratégique, etc.

* Succès du mandat du chef de l’Etat, Macky Sall.

3. Auteur de la note de contribution: Serigne Saliou FALL

Consultant international Expert en finance.

Ancien conseiller Financier à la Primature du Premier Ministre Macky Sall.

Président d’honneur et Personne Ressource de l’association internationale des Jeunes Leaders Africains pour accélérer l’atteinte des 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement/Horizon 2015 (JLA-2A-8OMD-H2015). Email.ssfallconsultant@yahoo.fr

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*