Dix milliards d’euros appartenant au peuple libyen disparus en Belgique

De Paris, Mrizek Sahraoui – Une somme astronomique (dix milliards d’euros) de fonds libyens gelés par l’ONU dès 2011 aurait disparu sans que personne soit capable de donner la moindre piste où cet argent a atterri, rapporte l’hebdomadaire belge Le Vif/L’Express.

Après la chute de Mouammar Kadhafi, l’ONU a gelé 16 milliards d’euros dans différents comptes détenus par des dons libyens dans Euroclear Bank. Il se trouve qu’entre 2013 et 2017, dix milliards se sont mystérieusement évaporés sans qu’une quelconque demande de dégel ait été accordée par la Trésorerie du SPF Finances, l’administration fédérale des finances du royaume de Belgique.

 

Cette affaire, pour le moins louche, risque de déboucher sur un scandale, craint l’hebdomadaire qui rapporte avoir la confirmation du parquet de Bruxelles qu’«il reste un peu moins de 5 sur 16,2 milliards d’euros sur les quatre comptes ouverts chez Euroclear Bank SA dont la Libyan Investment Authority et sa filiale Lafico sont les bénéficiaires économiques».

Se basant sur l’avis de deux experts, Le Vif/L’Express écarte l’hypothèse que les fonds, investis dans plus de 500 sociétés dont de très grandes multinationales, se soient autant dépréciés – 70% en un peu moins de quatre ans, les indices boursiers pour cette période ont enregistré une courbe croissante. Les valeurs auraient dû s’apprécier, juge l’hebdomadaire belge.

​​​​​​​

«Pour l’heure, plusieurs questions subsistent encore. Où sont passés les 10 milliards qui ont quitté les comptes d’Euroclear ? La Trésorerie et les Affaires étrangères belges ont-elles bien veillé, comme l’ONU et l’Union européenne le leur imposent, à ce que cette manne ne retourne pas dans le giron des héritiers de Kadhafi ? Et pourquoi les Nations unies ont-elles imposé un blackout sur ces transferts de fonds qui empêche tout contrôle parlementaire ?» écrit encore le journal belge.

​​​​​​​

A l’évidence, faute d’explication officielle de la part des autorités belges, toutes les spéculations sont permises. La Belgique est pointée du doigt.

​​​​​​​

Lu ici

In the Spotlight

Pape Kibili Coulibaly : “L’enfer à Rebeuss…”

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

2015. Pape Kibili Coulibaly, co-accusé d’Imam Ndao, jugé pour terrorisme et finalement acquitté, est à trois semaines du Baccalauréat quand il est arrêté chez lui. Trois ans de prison plus tard, au mois de juillet [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*