Dominic Ongwen devant la Haye en décembre

dominic ongwenIl est un des chefs de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), devant comparaître devant la CPI pour divers crimes.

Dominic Ongwen, ancien enfant soldat, devenu l’un des chefs de la LRA, doit répondre de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis dans le nord de l’Ouganda entre 2002 et 2005.

Ongwen est également accusé de crime d’esclavage sexuel et de recrutement d’enfants soldats.

Il s’était rendu de lui-même aux forces spéciales américaines en République centrafricaine, puis transféré à La Haye en janvier 2015.

En mars dernier, les juges ont confirmé les 70 chefs d’accusation retenus contre lui.

Selon la justice, Dominic Ongwen est le “fer de lance” de la LRA, accusé d’avoir massacré plus de 100.000 personnes et enlevé plus de 60.000 enfants, durant la guerre en Ouganda.

Surnommé “la Fourmi Blanche”, il est à ce jour le seul dirigeant de l’Armée de Résistance du Seigneur en détention provisoire à la Haye, tandis que son ancien chef Joseph Kony reste introuvable, 10 ans après l’émission d’un mandat d’arrêt international contre lui.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*