Donald Trump accepte de rencontrer Kim Jong Un

Un rebondissement de taille dans les relations tendues entre Washington et Pyong Yang.
Le président américain Donald Trump a accepté de participer à un sommet historique avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, selon la Maison Blanche.

Donald Trump, a salué sur Twitter de « grands progrès » sur le dossier nord-coréen, insistant sur le fait que l’homme fort de Pyongyang avait parlé de « dénucléarisation », pas seulement d’un « gel » des activités nucléaires.

Cet accord intervient après deux années de très vives tensions entre Washington et Pyongyang liées au programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

Dans une brève allocution devant la West Wing de la Maison Blanche, Chung Eui-yong, conseiller national sud-coréen à la Sécurité, a annoncé jeudi soir que le 45e président des Etats-Unis avait accepté l’invitation de la Corée du Nord.

Le leader nord-coréen « a fait part de son désir de rencontrer le président Trump le plus vite possible », a-t-il dit. « Le président Trump a apprécié le compte-rendu et a dit qu’il rencontrerait Kim Jong Un d’ici fin mai pour parvenir à la dénucléarisation permanente », a-t-il ajouté.

La Maison Blanche a confirmé que le président américain, 71 ans, avait accepté la proposition du dirigeant trentenaire.

Une évolution de taille quand ont sait que le milliardaire américain qualifiait il y a peu M. Kim de « petit homme fusée » et de « petit gros », tandis que ce dernier traitait l’occupant de la Maison Blanche de « malade mental gâteux ».

http://www.bbc.com/afrique/monde-43343458

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*