Donald Trump invité au prochain sommet de l’Union Africaine

Le sommet de l’Union Africaine se déroulera du 28 au 29 janvier à Addis-Abeba. Les représentants africains à l’ONU veulent avoir une présence particulière à ce sommet. Qui d’autre que le président américain, Donald Trump? Ce dernier a reçu une invitation. Les diplomates africains espèrent qu’il se montrera favorable.

Le tout est d’obtenir un face-à-face entre Donald Trump et les chefs d’Etat africains. L’idée est venue de Jerry Matjila, ambassadeur sud-africain, et porte-parole des représentants des diplomates africains à l’ONU. Ce dernier a estimé qu’il serait vraiment utile que Donald Trump s’adresse en personne aux dirigeants africains. C‘était lors d’une rencontre avec l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, jeudi.

L’affaire  « Pays de merde » 

Cette invitation serait liée à l’affaire  » Pays de merde « . L’on se souvient que le président des Etats-Unis est accusé d’avoir injurié les pays africains et Haïti. Les dirigeants du continent ont exigé de la part de Donald Trump des excuses avant de dénoncer des  » remarques scandaleuses, racistes et xénophobes ».

L’ambassadrice Nikki Haley a dit avoir pris acte de la requête mais, elle n’a pas présenté ses excuses pour les présumés commentaires du président américain, comme l’avait demandé le président du groupe africain. Elle a cependant relevé le fait que Trump a toujours eu de “l’estime” pour l’Afrique, et regretté l’ampleur qu’a prise l’affaire.

Lors d’une réunion sur l’immigration à la Maison Blanche la semaine dernière, Donald Trump avait traité les pays africains et Haïti de « Pays de merde ». Une polémique s’en est suivie. L’Union Africaine, et plusieurs pays africains ont exprimé leur indignation.

Par  JAURES NGUESSAN

In the Spotlight

La Turquie annonce préparer l’invasion de la Grèce

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Délivrant, au congrès provincial d’Eskişehir de l’AKP, un discours sur l’invasion actuelle de la Syrie par l’armée turque (opération Rameau d’Olivier), le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré, le 17 février 2018 : « Ceux qui pensent [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*