Drogue / Police: Pathé Seck, un Général en « sursis prolongé »

Abdoulaye Niang parti, Pathé Seck reste en sursis. Coupable de certaines «légèretés», de l’avis du journal Le Quotidien, le ministre de l’Intérieur sauve son fauteuil jusqu’au prochain remaniement ministériel.pathé-seck-entouré1-300x350

Selon des sources de nos confrères, le président de la République n’a pas voulu entraîner son ministre dans le tourbillon de la drogue. Pour l’heure, le Général échappe au parallélisme des compétences

Le ministre de la Bonne gouvernance Latif Coulibaly relevait que le cas du Grl Pathé Seck doit être laissé à l’appréciation de ce dernier. D’après lui, lors de ce conseil, il n’a pas été question d’apprécier les points de vue du ministre de l’intérieur.

« Il est plus logique et plus opportun de laisser Pathé Seck, en son âme et conscience apprécier ce qu’il doit faire », a-t-il pensé dans l’Observateur repris par setal.net. Et de préciser « Je n’ai pas la prérogative de le faire partir ou de démissionner. Je ne vois en la matière, la raison qui expliquerait sa démission. Mais c’est à lui d’apprécier »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*