EDUCATION SPECIALISEE Aminata Touré s’engage auprès des acteurs pour relever le défi

 

Le ministre de la Justice, Aminata Touré a présidé, hier, la cérémonie de remise de prix aux pensionnaires les plus méritants des centres sauvegarde. Ainsi, s’est-elle engagée à améliorer les conditions de travail des éducateurs de ces centres, en vue de leur permettre d’atteindre les objectifs fixés au bénéfice de leurs pensionnaires.mimi tourée

Améliorer les conditions de travail des éducateurs des centres de sauvegarde est l’engagement que le ministre de la justice, garde des sceaux, Aminata Touré, a pris, hier, lors de la cérémonie de remise de prix aux pensionnaires les plus méritants des ces établissements. Ceci, pour leur permettre d’atteindre les objectifs fixés au bénéfice de leurs pensionnaires. «Je suis convaincue de votre engagement et de votre dévouement pour la cause de l’enfance, je suis plus que jamais déterminée à ne ménager aucun effort pour améliorer vos conditions de travail et vous permettre d’atteindre les objectifs fixés pour son devenir», a-t-elle affirmé. Il faut dire que cette cérémonie qui a enregistré la participation de plusieurs éducateurs spécialisés, enseignants, maîtres d’enseignements techniques et professionnels, élèves et parents d’élèves, entre autres, est une initiative de la direction de l’éducation surveillée et de la protection sociale (Desps).
C’est pourquoi, Aminata Touré dira que les résultats n’auraient pu être obtenus sans l’engagement des éducateurs spécialisés, enseignants, maîtres d’enseignants techniques professionnels, techniciens horticoles et maîtres artisans à qui elle assure son soutien total et son encouragement.D’ailleurs, les élèves ainsi primés ont été choisis à l’issue d’un processus rigoureux basé sur les notes scolaires et leur conduite, a révélé Fatoumata Ka, directrice de la Desps. C’est pourquoi, elle a lancé un appel aux pensionnaires à persévérer dans leurs études scolaires et techniques, ainsi que dans leur initiation professionnelle, afin de devenir des modèles de citoyen.

Car, selon Aminata Touré, la formation reçue par les élèves dans les centres de sauvegarde permet de cultiver des talents, d’acquérir des connaissances, un esprit critique, de bâtir des rapports avec d’autres individus, de se construire dans la dignité et la confiance de soi pour faire face aux défis de la vie.
Cette cérémonie qui en est à sa première édition, a vu cinq élèves de troisième des centres de sauvegarde de Pikine, Cambérène et Thiès recevoir les premiers prix spéciaux, tandis que les autres ont été décernés à des pensionnaires de l’enseignement technique et professionnel. La Desps a accueilli dans ses services 5.191 mineurs en danger en 2012 ou en conflit avec la loi dont 2.215 filles. L’effectif des mineurs en danger est de 4.569 enfants dont 2.144 filles. Celui des enfants en conflit avec la loi est de 622.rewmi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*