Egypte: la justice réaffirme l’égyptianité de deux îles de mer Rouge

En Egypte, la Haute cour administrative a réaffirmé lundi 16 janvier l’égyptianité de deux îles de mer Rouge et confirmé l’invalidation d’un accord signé en avril 2016 entre les gouvernements égyptien et saoudien. En vertu de cet accord délimitant les eaux territoriales, l’Egypte remettait à l’Arabie les îles de Tiran et Sanafir.

La décision du tribunal a été accueillie par une explosion de joie de la part de centaines de personnes massées devant le Conseil d’Etat malgré l’interdiction formelle de manifester.

Le jugement de la Haute cour administrative est sans appel et confirme une décision similaire prise en première instance en juin. En prévision d’une telle conclusion, le gouvernement a intenté une autre action devant la Haute cour constitutionnelle pour tenter de faire passer l’accord sur les îles.

Il a par ailleurs déféré l’accord devant le Parlement pour voter une loi légalisant la remise de Tiran et Sanafir à l’Arabie.

L’Arabie, grand bailleur de fonds du régime égyptien, a déjà adopté des mesures de rétorsion et a suspendu ses livraisons de pétrole à l’Egypte. La décision judiciaire va rajouter à la tension croissante entre Le Caire et Riyad qui divergent déjà sur les conflits en Syrie et au Yémen.

RFI correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170117-egypte-justice-reaffirme-egyptianite-deux-iles-mer-rouge-tiran-sanafir

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*