Egypte La liberté d’Ayman al-Zawahiri ordonnée par un tribunal du Caire

Ayman al-ZawahiriUn tribunal égyptien chargé de se prononcer sur le maintien en détention provisoire du frère du chef d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a ordonné sa remise en liberté ce mardi.

Un tribunal du Caire a ordonné hier mardi la remise en liberté d’Ayman al-Zawahiri, le frère du chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden, détenu provisoirement en prison dans le cadre d’une enquête pour appel à la création d’un groupe terroriste. 
“La cour a ordonné la remise en liberté de mon père, mais nous ne savons toujours pas quand cela se fera “, a déclaré Abdel Rahmanele, le fils de M. Zawahiri à l’AFP.

M. Zawahiri a été arrêté en aout 2013 lors d’une campagne de répression contre des Frères musulmans, un mois après l’arrestation de l’ex-président égyptien Mohamed Mohamed Morsi Issa al-Ayyat.

Il a été acquitté en octobre à l’issu d’un premier procès, faute de preuves, d’avoir créé ou rejoint un groupe terroriste lié à Al-Qaiida, visant les forces de sécurité et la communauté chrétienne. 

Cependant le juge avait demandé au parquet d’ouvrir une enquête sur certains propos tenus par M. Zawahiri lors du procès, affirmant “avoir le sentiment qu’ils promouvaient l’idée de créer un autre groupe terroriste”.

En 2011, Ayman al-Zawahiri est devenu commandant en chef d’Al-Qaïda suite à la mort d’Oussama ben Laden, tué par un commando américain des SEAL à Abbottabad (nord du Pakistan), dans une opération éclair des forces spéciales américaines.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*