EL HADJ OMAR DIOP ENSEIGNANT CHERCHEUR « L’arrivée de Me Kaba ne rassure pas par rapport à la traque des biens mal acquis »

sidiki_kabaLa traque des biens mal acquis, va-t-elle se poursuivre avec l’arrivée de Me Sikidi Kaba à la tête du ministère de la Justice ?
L’enseignant chercheur El Hadj Omar Diop est très pessimiste sur la question du fait que le nouveau Garde des Sceaux a été un grand pourfendeur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite.

« L’arrivée de Kaba ne rassure pas quant à la continuité des poursuites dans le cadre de la traque des biens mal acquis  », a laissé entendre le juriste qui s’exprimait à l’émission « Remue-ménage ».

Il a justifié sa position par le fait que le successeur d’Aminata Touré à la tête du département de la justice, a toujours contesté la légalité de la Crei.

Outre la question de la Crei, il y a la position de Me Sidiki Kaba sur l’homosexualité.

A ce propos, M. Diop touve légitimes les critiques formulées à l’endroit du nouveau ministre de la Justice qui est favorable à la dépénalisation de l’homosexualité.

Parce que d’après l’enseignant-chercheur, il s’agit de critiques portant sur des questions de valeur. « Le discours c’est le reflet de la valeur », fait-il remarquer.

Donc pour lui, Me Kaba défendait également une position personnelle. « Ce n’est pas parce qu’on est dans une instance internationale qu’on doit avoir certaine posture », souligne-t-il.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*