ELECTRICITE, EAU, TELEPHONE, VOYAGES DANS L’ADMINISTRATION Macky indique la voie aux ministres

macky sall buiding administratifadministrationLa rationalisation des dépenses courantes de l’Etat a été inscrite en bonne place dans la communication du Président Macky Sall, hier jeudi, en conseil des ministres. Après avoir rappelé au Gouvernement «l’impératif de l’abandon des conventions à usage de logements pour les agents publics», le Président Macky Sall a « exigé » de l’équipe de Mimi Touré une politique de sobriété dans les dépenses.

Hier, jeudi, la première communication du Président Macky Sall en réunion du conseil des ministres a porté sur la «rationalisation des dépenses courantes de l’Etat». C’est ainsi que le Chef de l’Etat a exigé du Gouvernement «qu’il mette en œuvre une politique hardie de réduction notable des consommations d’électricité et d’eau des administrations, ainsi que des frais occasionnées par les déplacements tant à l’étranger, qu’à l’intérieur du pays». Dans le même ordre d’idées, le Président de la République a également ordonné «la baisse drastique des dépenses de téléphone des administrations», ainsi qu’une optimisation des acquisitions et de la gestion du parc automobile de l’Etat et de ses démembrements.

Le Chef de l’Etat a mis en évidence les efforts substantiels réalisés à la Présidence de la République, pour «inciter l’ensemble des membres du gouvernement à suivre l’exemple, en engageant des mesures fortes de rationalisation des dépenses de leur département ».

A cet égard, le Président de la République a «relevé les baisses importantes des dépenses de téléphone (le mobile notamment) de 47 % et du fixe de 13% entre 2013 et 2011 soit une baisse cumulée moyenne de 30%» Au plan budgétaire, le Président Macky Sall a indiqué que le projet de Loi de Finances 2014 «prévoit une baisse de 33 milliards en valeur absolue et 43,29 % en valeur relative» Ces actions globalement engagées, dit-il, démontrent son «attachement à asseoir et à consolider une gouvernance sobre et vertueuse, efficace et soucieuse de la gestion rationnelle des moyens de l’Etat»

Dans le cadre de l’exigence d’efficience de la dépense publique, le Président de la République a «incité le Gouvernement à veiller au contrôle de la masse salariale, notamment des charges liées aux imputations budgétaires, aux heures supplémentaires et autres déplacements à l’intérieur du pays» Prenant la parole, le Premier Ministre a  «réitéré son engagement à faire assurer une accélération de la cadence des réalisations publiques».

Le chef du gouvernement a mis l’accent sur les conclusions de réunions tenues sous direction et portant sur : «l’exécution du programme des pistes rurales ; la situation de Sénégal Airlines ; la mise en œuvre de l’Agence d’Assistance à la Sécurité de proximité ; et la situation des immeubles de la SN-HLM à la Cité Mariste».

Bacary Domingo MANE Sudonline

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*