Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 14 Novembre 2017 avec Ahmadou Diop: Francophonie Universaliste & Modélisme Renversant des Monarchies Moyen-Orientales, Autoritaires, Héréditaires des Wahhabites

Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 14 Novembre 2017 avec Ahmadou Diop: Francophonie Universaliste & Modélisme Renversant des Monarchies Moyen-Orientales, Autoritaires, Héréditaires des Wahhabites: ou les stratégies Empruntées à L’AnGlaise & à L’Américaine.

À  l’instar de Macky Sall,  Alassane Ouattara organisera  lui aussi  son sommet, le 29 novembre 2017 en grande pompe sa francophonie, pour engranger les dividendes  politiques :  la politique culturelle, financière, linguistique, économique : ou les instruments d’enseignement, de  service public,  d’asservissement politique,  de partage ou  entre dominateurs et dominés- perdants et gagnant.

 La semaine dernière,  Abu Dhabi faisait la   Une de l’actualité internationale. Le président Emmanuel Macron   inaugurait en  en Grande pompe Louvre – 1793 à la Abu Dhabi-  la Dynastie héréditaire,  autoritaire  des Al Nahyane, qui  règne  depuis le  XVII  siècle dans  cette partie du monde.

La géopolitique oblige. la France a installé des troupes militaires et ses  bases, que le président Macron a  célébrées dans le silence total, sans bruit  l’architecte,  Jean Nouvel a dessiné, conçu  l’édifice.   un accord  qui a été signé   entre les deux   pour 30 ans,  et en échange des milliards et des services annexes, non-dits, ni écrits,  Le pays de Marianne prête pour  dix ans,  plus de  300  tableaux d’art, dont  celui de Ramsès.

L ’Object visé, non avoué, consiste à damer le pion aux américains. En effet, le Louvre à la Abu Dhabi  comporte un aspect financier d’une somme de 2 milliards d’euros pour une période de 10 ans.

Le visible contre l’invisible.  Et pour cause.  car d’une part, et   en dehors de ce que l’on nous faire croire,  il y a  incontestablement le service après -vente  mu  par  les  prestations annexes cachées, que sont les installations  les  troupes et   les  bases militaires françaises qu’Emmanuel Macron inaugure dans le silence absolu , dont le but majeur est de pérenniser la monarchie, sans le dire ouvertement,  d’autre part,  l’aspect soi-disant,  Culturel,  revêt éminemment  un caractère  politique.

 Les œuvres d’art  prêtés à Abu Dhabi permettraient  de sacraliser  le paradigme colonial, pour comparer entre les lignes, les époques, la primauté  et l’art suprémaciste   de Vincent van Gogh  etc., par rapport aux autres.  Cela fait partie des falsifications historiques, dont parlait justement le kamit, Cheikh  Anta Diop, panafricain. 

Parmi les tableaux d’art, il y a  celui de Ramsès de l’Egypte antique kamit, que l’on tient à remettre en question, pour nous faire que la Mésopotamie a bien  influencé  le berceau de l’humanité, ce qui est contraire à la vérité historique. 

Alors que  c’est le contraire, puisque selon  l’égyptologue  de renommée internationale, mondiale, Cheikh Anta Diop,  l’Egypte pharaonique a inventé l’écriture  3000  ans avant JC, avant la Mésopotamie- aujourd’hui  -l’irak.  peut-on donc parler   d’un révisionnisme  Antkamit, culturel  sous-jacent qui ne dit pas son nom ?

Pour la construction d’un musée Gigantesque   International, à la Dimension des Grands Hommes  D’Honneur !

 Dans  notre pays, le Sénégal,  où le pétrole et gaz couleront  à flot, sous peu de temps,  pour les entreprises coloniales ? Le développement d’un pays   n’est qu’une  question  de fibre,  tripes, de matière et d’esprit alerte de la part de ses dirigeants altruistes.  L’état sénégalais a failli, a mal négocié sur le pétrole et notre gaz.

 Une trahison que nous payerons cher. Nous devons  construire absolument un  musé  Internationale   à la Dimension  de  Des Grands Hommes D’Honneur, pour  rassembler , pérenniser  et les mémoires et les chefs d’œuvres de  Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké,  Cheikh Anta Diop,  Lat Dior Ngoné Latir  Diop, Mamadou Dia,  Khalima Diakhaté Kala, El  Hadi Maclick Sy,  et  tant d’autres Grandes figures historiques,  emblématiques, pour les immortaliser  à Jamais.   Pour  la circonstance,  Tous les artistes seront invités   de tout bord  devront faire  part  de leur savoir –faire.  Si  nous voulons, nous pouvons faire comme tous les autres.

Le Louvre  à la  Abu Dhabi :  ou le multiculturalisme  – modèle universaliste – mon œil ! –  un écran de fumée-   un grand mot un paravent ,  un apparat  virtuel,  peu reluisant, tend à masquer  et couvrir  par la ruse  un régime héréditaire  autoritaire, décrié  sur fond  d’intérêts financiers  de la stratégie  géopolitique, pour concurrencer et égaler  les américains  dans la région et  à l’instar de l’oncle SAM  .

 La guerre au Yémen : un crime contre l’humanité.

La  guerre au Yémen fait plus de 10 000  morts. Sur une population de  27 millions d’âmes, 21 millions  dépendent directement de l’aide  alimentaire internationale. C’est tout simplement une violation des   droits élémentaires  de  l’Homme que l’on piétine allégrement  en toute impunité, un crime contre l’humanité.  Le   pays est menacé de choléra et de famine d’une ampleur considérable.  Le blocus de l’Arabie Saoudite par la coalition aggrave, accélère la famine  que  le monde aura connue jusqu’ici.   Il se susurre que  le monarque  saoudien,  Abdel aziz  en 1953, dans son temps,  disait à propos du Yémen : «  le malheur du Yémen  ferait le bien de l’Arabie Saoudite, vrai ou faux ».

Malgré l’appel de l’Onu, les crimes continuent en toute impunité  de  l’Arabie saoudite  et  la coalition sunnite  toute  puissante – SOUMISE  à  LA LOI DU WAHABISME-  ou le valet des Américains.   Tout comme les Rohingyas,  on les tue  massivement et personne ne s’en offusque.

 Et  les dirigeants  américains se gardent bien de faire  une  immixtion dans les affaires saoudo- saoudiennes.  Ce qui les intéresse, c’’est d’abord  le pétrole, dont ils ont l’exclusivité,  et en contrepartie, ils assurent la sécurité  et  le pouvoir éternel  du  royaume Wahhabite qu’ils ont crée  de toute pièce, et qu’ils  tiennent à   préserver, quoiqu’il puisse arriver.

Cela fait partie du contrat  du 14  Février 19145,  qui a été signé entre le  président  Roosevelt et Abdel  ibn Aziz Saoud-  que l’on appelle historique   le « PACTE DE QUINCY, alors que la situation  au Yémen est  alarmante sur le plan  humanitaire,   devient  de plus  en  plus intenable et  inacceptable, selon l’ONU et les organismes internationaux des droits de l’Homme.

Après Abu Dhabi, Emmanuel Macron  en visite éclair en Arabie déclare que le premier ministre Saad Hariri est libre de ses mouvements.

Saad  Hariri, le premier ministre libanais -prisonnier-,  qui  s’est fait démissionner de force  sous  le diktat de  Mouhamed ben  alias  Salman [MBS],  circule librement,  admet le président  français,  Emmanuel Macron, en visite éclair en Arabie Saoudite.  Le moyen- Orient  est-il donc  la propriété exclusive des Saoud , au point qu’ils s’autorisent tout, et impriment leur marque de fabrique contre tous qui se dressent à eux.

 Quelles sont donc les  véritablesraisons ?   La justice  est  toujours  du côté   des puissances de feu et de  leurs valets. Ceux qui croient diriger le monde,  ont  un même patron, ne sont pas ceux que  l’on croit. Le monde  est une pyramide au sein de laquelle  le plus puissant aligne, impose  sa propre  loi imparable aux uns et autres.   Il n’y a rien d’autre. Une pirouette ?

 Le silence   des puissances occidentales  sur les intrusions  et les ingérences directes, intolérables  dans les affaires du Liban et les attaques de l’Arabie saoudite, en dit long   qu’elles celles-ci- n’ont que des intérêts  et que le droit est relégué au second plan.

Dans son fondement, l’islam n’a jamais écrit,  ni légalisé la monarchie autocratique, théocratique, comme mode de pouvoir. Politique. Toutes les monarchies arabes  se sont inspirées  sur commande  de l’Angleterre.  Toutes les monarchies interdisent toute critique et toute démocratie. Ceux qui les bravent  sont  assimilés d’apostasie automatiquement.   Le but consiste à sacraliser  leurs pouvoirs.  S’agissant  de la  Monarchie saoudienne,  absolue, présumée   de droit divin,  toute critique  à l’égard du roi appelle systématiquement  la peine capitale.

C’est la règle généralisée  partout  où   les monarchies sont appliquées.  C’est la copie  des régimes  fascistes, monarchiques présidentiels africains, à qui on attribue, par devers et contre tout le peuple,  les articles bidon 80, pour leur donner un caractère  subliminal, divin.  Alors qu’il n’a rien de tel. Les intérêts  du roi  et de sa dynastie sont aussi  incorporés à ceux qui les crées  de toute pièce,  tendant  à  pérenniser la tyrannie contre la volonté du peuple, que l’on tue en toute circonstance et en toute impunité,  sous le nez et à la barbe de ceux qui s’arrogent les garants de la démocratie et des libertés  fondamentales universalistes.

La soi-disant purge à Grand Médiatique n’est qu’un écran de fumée, une ruse  pour  détourner, camoufler  l’attention de l’opinion publique internationale et masquer les crimes  abominables  imprescriptibles  contre l’humanité  au Yémen et occuper la scène internationale, de manière que les bombardements  intensifs soient relayés  au second plan. L’islam n’est pas en cause, c’est une question de pouvoir personnel et de domination  pour faire plier les autres pays indociles, tels que l’Iran. et autres. Attardons-nous un peu sur la suprématie saoudienne ! La puissance de l’Arabie saoudite n’aurait jamais eu lieu, sans le soutien matériel des britanniques.

 Tous  les monarques et dictateurs  de la planète  entière qui se plient  à la loi des puissances occidentales, ne s’inquiètent outre mesure,  peuvent  agir  impunément, librement et écraser leurs peuples, les dominer,  à dessein  d’ériger des lois  d’apostasie, pour les tenir en laisse  tout le temps, et  réduire en esclaves et  faire  d’eux ce qu’ils veulent, sans crainte-  ils n’ont aucun caractère divin, peu ou prou.

Ceux qui s’octroient une sainteté ne sont pas  des prophètes chez  eux : le premier d’entre eux, en l’occurrence, Donald Trump, l’agitateur à tout vent,  soutient mordicus  l’Arabie  Saoudite, qui se croit menacée par l’Iran  et le Hezbollah.

  L’épée de Damoclès pèsera-elle, alors,  sur la tête de Donald Trump ?

Elections locales intermédiaires : les candidats démocrates au poste de gouverneur en Virginie et dans le New Jersey ont tous les deux battu des candidats républicains

les élections locales intermédiaires de la semaine dernière- constituent un  référendum pour le tonitruant Trump,  qui  risque d’avoir, décidément   des soucis à se faire, demain, en 2018. Un  avant gout amer  qui s’annonce  mal,  en 2018, lors  des élections législatives nationales de mi-mandat, car  1\ 3  de la chambre des représentants  et par  le Congrès jusque tenus d’un mouchoir de poche par les républicains, peuvent créer l’effet de surprise pour les démocrates.

Trump serait-il donc  dans une descente aux enfers ? Toute porte à le croire.   Si toutefois, les démocrates  emporteraient  majoritairement les scrutins  dans les  deux chambres- Le Congres et la chambre  des Représentants,  l’homme de toutes dérives,  pourrait  être le destituer avant le terme de son mandat.  En ce moment là,   les démocrates pourraient prendre leur revanche sur les républicains, puisque  3 conseillers de l’actuel  président, qui ne sont  pas d’ailleurs les moindres,  sont  épinglés par la justice américaine.  Et cela  sans nul doute un danger réel pour l’arroseur arrosé. Le  maire démocrate de New York Bill de Blasio,  a été facilement réélu avec plus de 65% des voix.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*