En conférence de presse, le ministre du budget devra convaincre l’opinion sur le bien fondé des décrets d’avance .

REMWILe ministre du budget Abdoulaye Daouda Diallo va s’atteler, ce matin, à un exercice de funambule. En effet, l’argentier de l’Etat, désireux de convaincre l’opinion quant à la valeur juridique et légale de la fameuse affaire des vingt-six décrets d’avance, va animer une conférence de presse. Pour ceux qui ne le savent pas, un décret d’avance est similaire à une avance sur salaire. Autrement dit, l’on a permis au président de la République de procéder à des dépenses à coup de milliards, avant même que les fonds en question n’aient été positionnés.
Une balle que, naturellement, une bonne partie de l’opinion, en l’occurrence les détracteurs de Macky Sall et à la tête desquels ses opposants, a saisi au rebond pour catapulter dans les cordes le chef de l’Etat. Qui, le jour, théorise la rupture, et qui, au milieu de la nuit, trempe dans ces fameux décrets qui défraient la chronique.

REWMI.COM/MSD

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*