Encore un scandale à la SENELEC : un gros marché douteux de plus de 400 millions

dg-senelec-1Les auditeurs du cabinet Kmpg, qui agissaient pour le compte de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), ont mis la main sur une grosse nébuleuse à la SENELEC, notre compagnie nationale d’électricité dirigé par Pape Dieng (photo).
Le cabinet vient de découvrir un scandale sur un appel d’offres ouvert pour le marché de fournitures et d’installation d’équipements pour la réhabilitation Tag 3 qui a été attribué à Eiffel Industrie pour la somme de 436,7 millions de F Cfa révèle Libération.
En effet, les auditeurs n’ont pas pu obtenir le contrat du marché signé entre les deux parties et approuvé par la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) afin d’attester de la transparence de la procédure. Pire, lorsqu’elle a été priée de mettre ces documents à la disposition des auditeurs, Senelec a transmis au cabinet un contrat qui n’a pas été approuvé par le Directeur général de la Senelec encore moins par la Dcmp. Cacherait-on des choses à l’Armp ?
En tout cas, le jeu de cache-cache entre la société dirigée par Pape Dieng et les auditeurs nourrit les soupçons. Qui plus, ce marché n’est que la face visible des bizarreries soulevées par la mission de l’audit. La preuve par le marché de lots de fournitures, de matériel informatique et téléinformatique attribué à Touré Equipement (327,2 millions de F Cfa), Mas- ter Office (131,5 millions de F Cfa), Orange Business service (59,2 millions de F Cfa) et Matforce (191,2 millions de F Cfa).
En effet, seules les copies des demandes de paiement, l’ordre de virement et les procès-verbaux de réception, pour le lot réalisé par le fournisseur Touré Equipement, ont été mises à la disposition des vérificateurs qui s’étonnent de ne pas voir la trace de la liasse de paiement (facture, Bon de livraison, Pv de réception, copie de règlement) pour les trois (03) autres attributaires du marché. «Nous ne pouvons pas nous prononcer sur l’exécution du marché pour la part réalisée par ces 03 autres attributaires, estiment les auditeurs. Pour le marché de «fourniture de matériel», attribué à Delta Medical aussi, les auditeurs n’ont reçu que l’ordre de virement pour le montant intégral de 5 056 600 F Cfa. «Nous n’avons reçu ni facture, ni bon de livraison, ni Pv de réception. Nous n’avons donc pas pu effectuer les contrôles nécessaires. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous prononcer sur l’exécution du marché», affirment encore les auditeurs qui adoptent la même posture vis-à-vis du marché de fourniture de transformateurs Hta/ Bta attribué à Sirmel pour 380,7 millions de F Cfa. Les Demandes de renseignement de prix (Drp) ne sont pas en reste.
En effet, les auditeurs ont tenu à faire savoir qu’il leur était impossible de se prononcer sur les marchés portant sur la distribution de lampes Lbc (Techno Réseaux Sénégal, 15,5 millions de F Cfa), l’inspection kit pour séparateur huile (Uniban-cop, 28,1 millions de F Cfa et l’acquisition d’antennes alvarion pour l’interconnexion des sites par la technologie de Wimax», attribué à Eats Sarl pour un montant de 16 273 444 F Cfa. «Nous n’avons reçu que les copies des chèques de paiement pour les Drp. Nous n’avons reçu, ni facture, ni bon de livraison, ni Pv de réception. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous prononcer sur leur exécution», martèlent encore les auditeurs.

In the Spotlight

LA NOUVELLE VAGUE FRANÇAISE À L’ASSAUT DE L’AFRIQUE

by bishba in CONTRIBUTION 0

De la star Hervé Renard au novice Corentin Martins, d’Alain Giresse à Sébastien Migné, huit entraîneurs français, dont une moitié de bizuths, dirigeront une sélection lors de la Coupe d’Afrique des nations.Un phénomène d’une ampleur [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*