Enfin… Un Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique !

 

Enfin… Un Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique !

[Africa Diligence] C’est la fin d’une longue traversée du désert marquée par la présence d’associations fantômes qui n’ont servi ni l’image, ni les intérêts de l’Afrique. Fruit d’une coopération exceptionnelle entre Algériens, Burundais, Camerounais, Congolais et Djiboutiens, le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique (CAVIE) a vocation à rassembler, former, labéliser et représenter les experts issus du continent.

Légalisée le 03 août 2015 à Yaoundé par décision préfectorale, le CAVIE est une organisation non gouvernementale à but non lucratif régie par la loi n°90/053 du 19 décembre 1990 portant sur la liberté d’association. Son siège social est basé à Yaoundé, République du Cameroun.

Le CAVIE a pour objet de promouvoir les bonnes pratiques de veille et d’intelligence économique en Afrique et leurs implications dans la compétitivité de la région.

Le CAVIE vise notamment à :

  • Sensibiliser les pouvoirs publics, les entreprises et le monde éducatif africains aux enjeux de la veille et de l’intelligence économique ;
  • Aider à la création et au développement des dispositifs de veille sectoriels et d’intelligence économique et stratégique au sein des institutions publiques et privées ;
  • Renforcer les capacités des institutions publiques et privées, ainsi que des porteurs de projets individuels par le biais des publications, conseils, formations et conférences ;
  • Fédérer, représenter et promouvoir les intérêts professionnels, moraux, économiques et juridiques des acteurs africains de la veille et de l’intelligence économique ;
  • Apporter au public la garantie que chaque adhérent de l’Association est reconnu comme professionnel par ses pairs, qu’il n’a pas été condamné par la Justice et qu’il s’est engagé à respecter la charte d’éthique de la profession édictée par le CAVIE.

L’Association est dirigée par un Conseil d’Administration composé de dix membres, dont cinq membres fondateurs siégeant de droit et cinq membres élus par l’Assemblée Générale pour une durée de cinq ans renouvelable une fois.

Le Conseil d’administration initial a choisi, parmi ses membres fondateurs, un Bureau Exécutif composé des experts suivants :

  • Président : Guy GWETH (Cameroun)
  • Secrétaire Général : Azedinne ABDENNOUR (Algérie)
  • Secrétaire Général adjoint : Emeli MOHAMMED ALI (Djibouti)
  • Trésorier : Grace NKUNDA (Burundi)
  • Contrôleur de Gestion : Chris BOUKAMBOU (Congo Brazzaville)

Les ressources de l’Association comprennent :

  1. les apports initiaux des membres fondateurs
  2. les cotisations de ses membres et les droits d’entrée ;
  3. les subventions qui pourraient lui être accordées par les États, les collectivités locales et les institutions internationales ;
  4. les sommes perçues en contrepartie de prestations fournies ;
  5. toutes celles qui ne sont pas interdites par les lois et règlements en vigueur en Afrique centrale.

Toute demande d’adhésion au CAVIE doit se faire par écrit. Elle est soumise au Conseil d’Administration qui statue. La décision d’admission ou de rejet doit être motivée et notifiée par écrit au demandeur.

Les adhérents devront respecter impérativement les trois conditions suivantes :

  1. Être âgé de 18 ans révolus au jour de leur demande d’adhésion ;
  2. Être en adéquation avec les valeurs et les objectifs de l’Association ;
  3. Payer le ticket d’entrée et la cotisation annuelle relative à la catégorie du membre.

Pour toute information sur le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique, écrire à welcome@africadiligence.com

La Rédaction (avec Knowdys Database et CAVIE)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*