Enquête contre un avocat de la FIFA

La Fifa est à nouveau dans l’embarras six semaines après la prise de fonction de Gianni Infantino comme président.

Image copyrightAP

Un membre important de son comité d’éthique, l’avocat uruguayen Juan Pedro Damiani, est sous le coup d’une enquête interne à cause de ses liens avec Eugenio Figueredo, ancien vice-président de la FIFA soupçonné de corruption.

Une partie de documents qui ont fuités sous le nom de Panama Papers , suggèrent que Damiani et son cabinet ont fourni une assistance juridique à au moins sept sociétés offshore liées à Figueredo.

Eugenio Figueredo a été arrêté en mai dernier à Zurich dans le cadre d’une demande d’extradition formulée par les États-Unis.

Figueredo a été accusé par les autorités américaines de fraude et de blanchiment d’argent.

Malgré cela, il a été extradé vers l’Uruguay en décembre où il était également recherché pour des mêmes accusations.

La découverte de ses liens entre Damiani et Figueredo est le résultat d’une fuite de plus de 11 millions de documents à partir des fichiers internes de Mossack Fonseca, un cabinet d’avocats basé à Panama et spécialisé dans la mise en place de sociétés écrans.

Gianni Infantino avait promis de rétablir la confiance dans le football mondial, après les scandales de corruption qui ont secoué l’institution.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*