Entre Ahmed Khalifa Niass et Yaye Fatou Diagne, ce n’est pas la fin

Ahmed Khalifa Niass et Yaye Fatou Diagne
Ahmed Khalifa Niass et Yaye Fatou Diagne
Ahmed Khalifa Niass et Yaye Fatou Diagne

Après leur histoire de divorce, c’est maintenant une affaire de garde des enfants qui secoue les relations entre l’ancien couple, Khalifa Niass et Yaye Fatou Diagne. Hier, Niass est parti prendre les enfants sans l’avis de son ex-femme qui parle de kidnapping. Elle craint que leur père ne les amène à Nouakchott où il a déjà embarqué le premier. Yaye Fatou Diagne a porté plainte et a déjà saisi la police et la gendarmerie.

“Mes enfants avaient quitté Dakar pour une petite promenade. Puis, M. Niass est venu pour exercer son droit de visite. Arrivé au village on lui a dit que les enfants sont allés à Kahone et qu’ils revenaient. Il est allé les trouver à la station où ils prenaient le bain. Il y a mon cousin qui lui a dit qu’un des enfants est un peu enrhumé et qu’il partait pour chercher du sirop. M. Niass a profité de la brèche pour aller avec eux. Il a embarqué les enfants dans une ambulance pour disparaître. Il les a donc kidnappés. Or, il n’a pas le droit, le jugement m’a donné la garde des enfants mais, il dit qu’il ne va pas s’exécuter”, a-t-elle expliqué.

Elle dit avoir porté plainte, estimant que M. Niass va chercher à quitter le territoire comme il l’a fait avec le premier. A l’en croire : “les enfants sont des nourrissons car la plus grande a trois et demi et l’autre a deux ans…”

Dans un communiqué parvenu à Ferloo et intitulé : “Enfants d’Ahmed Khalifa NIASSE : dernières nouvelles”, il est écrit noir sur blanc : “Deux enfants d’Ahmed Khalifa NIASSE en danger, hospitalisés et sous perfusion à la Clinique TOUBA de Kaolack.

Abandonnés par leur mère depuis quinze jours dans le village de Daga, entre les mains d’une de ses parents, les enfants souffrent de malnutrition et de diverses maladies graves. Alerté, Ahmed Khalifa arrive de Dakar et les trouve devant le dispensaire de Kahone avec pour accompagnateur un chauffeur. Il les amène, alors, à la Clinique TOUBA où ils sont sous perfusion. Ils n’ont pas encore repris connaissance. Le Juge du Tribunal Départemental de Dakar avait confié la garde des deux enfants à leur mère qui n’avait pas d’adresse à Dakar. Elle avait donné une fausse adresse, celle de sa sœur aux Maristes.

L’enjeu, ce sont les deux millions fixés par le juge dont une partie doit être perçue par les proches parents de la mère.

Leur père, Ahmed Khalifa NIASSE a saisi le Procureur de la République pour lui retirer la garde des enfants, pour cause d’abandon. Leur mère serait injoignable. Elle ne se trouve pas à l’adresse indiquée au Juge”.

Joint par nos soins, Amath Khalifa Niass justifie son acte par le fait que les enfants ont été abandonnés pendant qu’ils sont malades. Il annonce, par ailleurs, “une plainte contre son ex-femme pour abandon de ses enfants”. Il déclare les avoir fait perfuser dans un hôpital à Touba. Il les a amenés dans un autre à Dakar.

Ahmet Khalifa Niass déclare que Yaye Fatou Diagne “a certes, le droit de garde, mais elle a indiqué une fausse adresse à Dakar”.

Source ferloo

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*