Equateur : en quête des survivants

Equateur : en quête des survivants

  • Image copyrightAFP

Le président équatorien Rafael Correa a averti que le bilan pourrait s’alourdir suite au tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a fait au moins 272 victimes samedi en Équateur.

Les équipes de sauveteurs ainsi que des proches recherchaient des survivants, souvent à mains nues.

Image copyrightAFP

M. Correa a dit qu’il y avait des preuves démontrant que des étaient encore en vie sous les décombres des bâtiments effondrés.

Plus de 2 000 personnes ont été blessées dans le séisme, l’un des plus puissant depuis des décennies.

État d’exception

L’état d’exception avait immédiatement été décrété dans tout le pays.

L’Institut de géophysique de l’Equateur a fait état de “dégâts considérables dans la zone de l’épicentre et dans des lieux éloignés, comme la ville de Guayaquil”.

L’épicentre a été localisé dans la province de Manabi (sud-ouest).

Image copyrightAFP

L’état d’urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, qui sont situées dans le sud-ouest et le nord-ouest du pays : Manabi, Esmeraldas, Los Rios, Santa Elena, Guayas et Santo Domingo.

L’alerte au tsunami a été levée. Dans un premier temps, le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique avait prévenu que “des vagues de tsunami dangereuses étaient possibles sur les côtes situées dans un rayon de 300 kilomètres autour de l’épicentre”.

Le séisme a aussi été ressenti à Quito et dans l’ouest de la Colombie, dont Cali, la troisième ville de ce pays, où aucun dégât grave ni victime n’ont été signalés.

Au Pérou, un séisme de 7,4 a secoué le nord du pays à la même heure, samedi, selon l’Institut de géophysique du pays.

Selon les premières informations, aucune victime n’est à déplorer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*