Esclavage en Libye : Samuel Eto’o: « Encore une fois nous faisons preuve de lâcheté »

Après le Sahel, la Libye devient le cimetière des jeunes africains vendus comme des moutons à un prix équivalent à une baguette de pain. La chaîne américaine CNN a diffusé un reportage qui montre que l’esclavage des noirs se déroule en Libye.

Des jeunes africains en quête d’une vie meilleure, sont victimes de cette pratique inhumaine qui a longtemps marqué négativement les générations en Afrique.

Face à cette barbarie et cette injustice inadmissible et inacceptable, l’international footballeur camerounais Samuel Eto’o, très en colère, a poussé son cri de cœur et dénonce cette injustice.

C’est à travers un poste sur son compte Facebook, ce jeudi 16 novembre 2017, que le champion d’Afrique a dénoncé cette atrocité et cette barbarie qu’il qualifie de la « lâcheté » en ces termes :

« Mon cœur saigne. Décidément, nous ne sommes que portés vers de vaines choses. Mon cœur saigne. Décidément, nous ne sommes que portés vers de vaines choses. Voici encore une qui devrait nous révolter, mais une fois encore nous faisons preuve de lâcheté! »

La star du football, très remonté, se dit prêt et disponible à décourager et à mettre fin, à cette pratique honteuse que vivent les jeunes africains en Libye : « Je me tiens disponible pour tout » a fait savoir Samuel Eto’o à Claudy Siar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*